in

Cameroun : Un homme assassiné à côté de la présidence de la République  

un corps ecras E

Très tôt dans la matinée du samedi 8 mai 2021, les populations du quartier Etoudi qui abrite le palais présidentiel du Cameroun ont découvert le corps sans vie d’un certain Elvis Tagne Lontsi gisant dans dans une marre de sang, ses téléphones mobiles, le PowerBank, son sac, son argent et ses pièces personnelles pausés à côté de lui.


un corps ecras E
Image d’illustration (c) Droits réservés

Selon des informations collectées auprès des témoins de la scène, Elvis Tagne Lontsi, n’était pas un habitant du quartier. Lui et ses amis étaient à la veillée mortuaire de la mère d’un membre de leur bande au quartier Nkomo à Yaoundé dans la nuit de vendredi 7 avril 2021.

L’inhumation de cette dernière prévue dans la région de l’Ouest le lendemain, Elvis et ses amis ont prévu de faire le déplacement.

Des voitures personnelles allaient à l’Ouest et les amis d’Elvis qui en ont stoppé au moins trois lui ont demandé de faire le voyage avec eux. Sauf que ce dernier opposera une fin de non-recevoir, arguant qu’il préférait « voyager par bus ».

« Ils se sont séparés à 1 heure une du matin cette nuit-là. Elvis a emprunté une moto pour aller acheter son billet de voyage dans une agence au quartier Tongolo. Arrivé à Etoudi, au niveau des agences qui font la ligne de Nanga – Eboko non loin du palais présidentiel du Cameroun et le commissariat du 6e arrondissement, le conducteur de la moto lui a demandé de descendre de la moto parce que la chaîne avait un problème. Elvis est descendu. Étant au sol, un groupe de personnes est arrivé et s’est jeté sur lui. Elvis a essayé de se défendre mais ses agresseurs étaient plus forts que lui. C’est ainsi qu’ils ont déchiqueté son corps à coups de poignards dans le dos », ralate notre source, qui ajoute que qu’il en a reçu sept au total. Et le coup mortel, il l’a reçu sous la nuque.

Les agresseurs d’Elvis n’ont pris aucun bien matériel sur lui. « Ses téléphones mobiles, son argent évalué à un peu plus de cent mille francs CFA sur lui, son sac, son power Bank, son portefeuille ses pièces personnelles, tout est resté à côté de lui pendant qu’il gisait dans sa marre de sang », apprend-on.

Elvis Tagne Lontsi habitait au quartier Emana. Son corps se trouve actuellement dans la morgue du CHU.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Capture Neyou

Yvan Neyou : « Pour moi c’est quelque chose de grands de représenter ma nation »

richard bona

Suspendu de Facebook, Richard Bona se prononce au sujet de Survie Cameroon via Twitter