in

Le démenti du ministre des télécommunications sur une probable coupure d’internet au Cameroun pendant la présidentielle2018

Bring back Our Internet1 1

Le Ministre chargé des postes et télécommunications a fait une mise au point ce lundi 10 septembre 2018 pour taire la rumeur qui circule sur les réseaux sociaux depuis quelques heures au sujet d’une coupure de la connexion internet entre le 07 et 09 octobre 2018.


Bring back Our Internet1 1
Campagne pour le retour d’intenet lancée en 2017 au Cameroun pour le retour d’internet en zone Anglophone – DR

Pour Minette Libom Li Likeng « Il s’agit de grossières manipulations et d’un Fake news ».

La Minpostel dément formellement l’existence du projet de coupure internet en condamnant cette manœuvre de manipulation qui selon elle a pour objectif de « jeter l’anathème sur les autorités camerounaises ».

Pour approfondir :   L'Autoroute Yaoundé-Douala coûte plus de 6 milliards de FCFA  par kilomètre

Madame le Ministre fait savoir également que sous l’impulsion du Président de la République, ainsi que du Premier Ministre, Chef du gouvernement, son « département ministériel s’attèle à la mise en oeuvre d’une politique de développement de l’écosystème numérique, ambitieuse et respectueuse des droits des citoyens, conformément aux lois et règlement en vigueur ».

Ce démenti du Ministre des postes et télécommunications intervient après celui de l’entreprise de télécommunication MTN Cameroon, qui a fait une sortie le mois d’août dernier pour démentir sur des intentions de coupure d’internet au Cameroun pendant la période électorale comme l’ont  fait croire des internautes avec le visuel d’un sms « monté ».

Pour approfondir :   Cameroun : Manaouda Malachie alerte sur la circulation des médicaments falsifiés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Samuel Etoo hommage Kadji 1

Samuel Eto’o au Patriarche Kadji Defosso: « Je suis l’un de tes produits, tu m’as bâti et je t’en remercie du fond du cœur »

gendarmes camerounais

Cameroun/Crise anglophone: L’armée tue un ancien gendarme séparatiste à Ndop