in

Cybersécurité : Le Minpostel et La Tutelle présentent le rapport général du 1er Forum de la femme du secteur des postes et télécommunications 

Minpostel

La toute1ère édition du forum de la femme du secteur des Postes, Télécommunications et Technologies de l’Information et de la Communication, s’est tenue les 25, 26 et 27 novembre 2021, dans la salle des conférences du bâtiment annexe du ministère des Poste et télécommunication (Minpostel).

Minpostel
Minpostel (c) Droits réservés

Sous le Haut Patronage de Minette Libom Li Likeng, qui assure la tutelle de ce département ministériel, les travaux placés sous le « Femme, Ambassadrice de la cybersécurité dans la famille et la société », ont connu la participation des femmes de plusieurs autres ministère dont du Développement local, de la Justice, de la Formation professionnelle, voire des société publique et parapubliques « CSPH, SCDP…)

Dans son rapport final dont lebledparle.com a obtenu copie, il apparait que plusieurs axes ont en lien avec l’implication des femmes dans la lutte contre la cybercriminalité ont été évacués. 

Minette Libom Li Likeng aux trousses des cybercriminels

Exprimant sa vie émotion de présider pour la première fois dans  le secteur des Postes et Télécommunications, le premier forum de la femme, se positionne aujourd’hui au cœur de la vie socioéconomique du pays la Minpostel a indiqué qu’elle est engagé depuis plusieurs années et « sur Très Hautes prescription du Chef de l’État », dans une campagne nationale « visant à promouvoir la culture à l’usage responsable des réseaux sociaux, sous le thème : Tous mobilisés pour la cybersécurité au Cameroun. Cette campagne, a pour but de mobiliser toutes les couches sociales dans la lutte contre la cybercriminalité et la cyberdélinquance au Cameroun », peut-on lire dans le document de synthèse.

Dans le prolongement de son propos, selon ce qu’indique le rapport de 10 pages, Minette Libom Li Likeng a souligné que ce Forum organisé à l’endroit des femmes, est une initiative de l’Association des Femmes du Minpostel (LaTutelle). « Cette initiative vise donc à apporter une contribution dans la lutte contre la cybercriminalité dans notre société en général, et au sein de la famille en particulier ».

À cet effet, les différentes thématiques qui seront abordées sur les outils de sensibilisation, de leadership et de développement personnel permettront aux femmes d’influencer non seulement leurs paires, mais aussi la jeunesse dont elles ont la charge éducationnelle en premier chef. Non sans rappeler le grand pari que les femmes doivent relever dès aujourd’hui, la Minpostel invite ces dernières à « cultiver la confiance en soi, et à prouver à celui qui fait confiance à la femme, qu’il ne s’est pas trompé, mais qu’il aurait dû y penser plus tôt ».

En rapport avec le thème central du Forum « Femme, Ambassadrice de la cybersécurité dans la famille et la société », différentes thématiques, articulées autour des axes : « Femme et Leadership : le rôle de la femme face au défi de la cybersécurité ; Femme et cybersécurité : cas pratique de la cyberprotection ; Femme et la Poste : comment assurer l’avenir de la poste ? ; Femme et entreprenariat : les caractéristiques d’un entrepreneur performant ; Femme et Gouvernance : comment grandir professionnellement sans se compromettre ; Femme et cybersécurité : quels risques pour les jeunes qui naviguent sur internet sans le contrôle ou la surveillance ? ; Femme et entreprenariat : comprendre les secrets du pouvoir émotionnel pour sa réussite personnelle », ont été débattues.

Pour approfondir :   Le groupe du Biafra retire le drapeau national du Cameroun de la péninsule de Bakassi

Tour à tour, des intervenants ont entretenu les participants sur les axes sus évoqués. Dans sa présentation, Samuel Ervé Mandeng après avoir félicité la Tutelle pour cette brillante initiative, a rappelé l’objectif de cet atelier qui consiste à : réveiller le Leadership Model des femmes pour une prise de conscience et un impact dans la société ; ressortir les responsabilités de la femme et les répercussions de la Télévision dans la société d’aujourd’hui ; montrer les conséquences de l’utilisation de l’internet par les enfants sans le contrôle parental ; positionner la femme comme une actrice incontournable à la cybersécurité dans la société ; et développer des stratégies permanentes et gagnantes permettant un meilleur épanouissement de la femme.

En substance il a été principalement question lui de démontrer que la femme ne doit point se comparer à l’homme mais reconnaitre sa valeur, se développer et s’équiper pour affronter les défis actuels. Elle doit avoir un comportement digne sur les réseaux sociaux afin d’être  au contrôle de la politique du Digital.  Par conséquent elle n’a plus d’excuses car elle est le miroir de la société et de la famille.

Dans sa suite, plusieurs autres panélistes, au total 7, ont défiler sur l’estrade pour éplucher les différentes thématiques. Les travaux ont abouti a des recommandations qui permettront à coup sûr, de se positionner dans la cybersécurité, et choisir un angle d’attaque afin d’être une source d’inspiration.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Foutoua

Le ministre de la Jeunesse lance le recrutement de 180 députés jeunes

Nalovy

Voici comment Nalova Lyonga entend combler les heures perdues aux élèves pendant la Can 2021