in

Cameroun : les sécessionnistes menaceraient d’attaquer la CRTV Sud-Ouest

crtv sud ouest

La branche locale de CRTV serait dans le viseur des séparatistes anglophones a appris Lebledparle.com du site africanews.

crtv sud ouest

DR

 Les responsables de la Cameroon radio television (CRTV) du sud-ouest auraient reçu un appel téléphonique émis par un anonyme et proférant des menaces contre la structure. Ils en appellent au renforcement de la sécurité autour de l’organe public à travers une lettre adressée aux autorités de la région. « Je souhaite attirer votre attention sur le fait qu’une personne non identifiée a appelé ma collaboratrice Mme Charline Flore Demgne, Chef du Service des programmes et de l’information chez Mont. Cameroon FM le lundi 26 février 2018 à 7h du matin », indique la lettre intitulée «Menaces téléphoniques des éléments Ambazonia» datée du 26 février 2018.

Pour approfondir :   Me Alice Nkom sur l’affaire Mimb : «Je n’ai jamais appris qu’un rapport sexuel entre un homme et une femme qui sont d’accord est un délit»

D’après le même message de menace reçu par les responsables locaux, même les autorités sont dans le viseur de ces sécessionnistes. « Son message était effrayant : les assaillants devraient arriver à Buéa pour kidnapper l’officier divisionnaire, le gouverneur et bien d’autres autorités locales pour enfin prendre le contrôle de la CRTV », indique une fois de plus la correspondance adressée aux autorités de la ville du Sud-Ouest.

« Je vous invite donc à renforcer la sécurité de CRTV Sud Ouest et à mettre la ville en état d’alerte »,  concluent les responsables de la CRTV Sud-Ouest.

Pour approfondir :   Remise des dons dans le Sud : Le chef de Minkan fait un rétropédalage et formule une requête à Paul Biya

En guise de rappel, après l’assassinat des hommes en tenue, les sécessionnistes séparatistes enlèvent déjà les autorités. Après le Sous-préfet de Batibo, ça été autour du délégué régional des affaires sociales de la même région d’être enlevé.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hopital central yaounde

Yaoundé : 09 Personnes de l’Hôpital Central en garde à vue pour contestation de l’organisation de l’élection des délégués du personnel

stephane mbia rupture contrat

Stéphane Mbia : « Hebei China Fortune et moi-même, avons décidé d’un commun accord, de mettre fin à notre collaboration »