in

Cameroun : Le Préfet et le Sous-préfet de l’arrondissement de Monatélé remis en question ?

Cameroun : Le Préfet et le Sous-préfet de l’arrondissement de Monatélé remis en question ?

Le service public dans la ville de Monatélé connait un type de fonctionnement tout à fait particulier. Sous-préfets, Préfets et leurs adjoints privilégient-ils leurs intérêts personnels que le service public qu’ils ont volontairement choisi ? Quoiqu’il en soit le résultat des courses est sans appel, un ras le bol des populations qui en souffrent. 

Cameroun : Le Préfet et le Sous-préfet de l’arrondissement de Monatélé remis en question ?
Sous-préfecture de Monatélé fermée ce lundi © Lebledparle.com

Alerté par les populations, Lebledparle.com s’est rendu dans cette localité donc l’enclavement ne reflète pas le statut d’un chef-lieu de département. Très tôt ce matin du lundi 28 octobre 2019, nous sommes au centre de ville de Monatélé. Quand il est 8 heures, nous nous rendons à la sous-préfecture pour rencontrer madame Tchuente Tsemo Liliane Flore épouse Atangana Essomba, installée depuis le vendredi 25 octobre 2019 comme sous-préfet de Monatélé.

Malheureusement, il se trouve que la nouvelle chef de terre est « en lune de miel de son installation » survenue quelques jours plus tôt. Un congé qui affecte directement tout le personnel de la sous-préfecture de la ville de Monatélé, et pénalise les usagers.

« Il est déjà 10 heures passées, et aucun personnel de la sous-préfecture n’est présent. Toutes les portes sont fermées. Un lundi matin alors qu’elle vient tout juste de prendre fonction » s’indigne Armand, parti de Yaoundé pour venir légaliser ses documents.

Alors que les usagers abandonnent les lieux pour s’offrir des services publics, ces derniers se trouvent qu’ils devront exploiter d’autres pistes pour faire signer leurs documents. Une source sous anonymat nous a révélé qu’ils (sous-préfet et son personnel Ndlr) « seraient tous allés à l’installation de l’ancienne équipe à Awae sur la route Yaoundé-Akonolinga ».

Le constat est le même aux services du préfet et ses adjoints qui assurent le service courant. « Si vous voulez signer un document, ne venez pas les lundis à Monatélé », nous confie un habitant de la ville.

En effet, selon des témoignages, c’est la règle à Monatélé. Les lundis, la sous-préfecture et la préfecture sont fermées : « Les bons jours ici c’est mardi et mercredi. Le reste des jours, c’est vraiment difficile ».

Au-delà du service public qui connait son rythme, les emblèmes nationaux sont presque foulés au pied. L’anormal est devenu normal. Ce lundi matin par exemple, au moment où nous quittions les lieux aux environs de 12 heures, la levée de couleurs n’avait pas encore eu lieu dans la circonscription. Le mat du drapeau, situé dans un endroit pas très gai, entouré d’un gazon que lui offre la nature, est abandonné à lui-même. La sous-préfecture et la préfecture sont fermées. Tout le personnel est en congé. L’insalubrité dicte la loi.

Cameroun : Le Préfet et le Sous-préfet de l’arrondissement de Monatélé remis en question ?
Le mat du drapeau © lebledparle.com

Les riverains quand eux renseignent qu’à Monatélé les lundis sont généralement le prolongement du week-end. Il est « impossible » de faire signer un document dans cet arrondissement qui est par ailleurs le chef-lieu du département de la Lekié.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Aimé Cyprien Olinga : « Les élections sans réformes préalables du code électoral vont créer un chaos généralisé au Cameroun »

    Aimé Cyprien Olinga : « Les élections sans réformes préalables du code électoral vont créer un chaos généralisé au Cameroun »

    Cameroun : Un faux directeur des Douanes lance un recrutement  

    Cameroun : Un faux directeur des Douanes lance un recrutement