in

Cameroun : La revue de presse du vendredi 11 mars 2022

Cameroun : La revue de presse du vendredi 11 mars 2022

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à votre revue de la presse. Ce matin, les journaux parlent de la grève des enseignants et les résolutions prises par le gouvernement pour calmer le jeu. Retrouvez ci-dessous, les différents traitements de cette actualité dans les kiosques ce matin.

Cameroun : La revue de presse du vendredi 11 mars 2022
Les Unes en kiosque (c) Droits réservés

Ouvrons cet exercice avec le journal L’Info à Chaud de Dellor Magellan Kamseu. Le journal à sa Une se demande si la ministre des Enseignements secondaires n’est finalement pas l’ennemie des enseignants. Selon lui, depuis le démarrage du mouvement d’humeur du personnel enseignant, Nalova Lyonga ne s’est pas prononcé sur l’affaire. Son silence fait d’elle, une potentielle « ennemie » de ce corps dont elle assure la tutelle depuis 2019.

Essingan lui, nous renseigne ce matin que le « le chef de l’Etat a répondu favorablement aux attentes des seigneurs de la craie en déroulant un train de mesures ». Parmi elles, cite notre confrère, le paiement à partir de mars 2022, du complément salarial querellé, le règlement de l’indemnité de non logement, l’épurement progressif, en tenant compte de l’antériorité des rappels dus à l’indemnité…

Ce train de mesure, indique Le Jour, n’a pas rencontré un effet favorable chez les concernés. Du coup, ils ont décidé de maintenir le mot d’ordre de grève en cours.

La Nouvelle Expression apporte un supplément d’informations à Le Jour en faisant savoir que le collectif des enseignants indignés reproche au gouvernement de vouloir les rouler dans la farine. Ils brandissent les mêmes mesures déjà prises par le gouvernement pour lors des précédentes grèves.

Sortons de cette actualité pour parler de la vue avec le quotidien Echos Santé. Dans son dernier numéro de la semaine, notre confrère fait savoir que plus de 280 personnes sont atteintes du glaucome au Cameroun.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Pr Titus Edzoa, ancien membre du gouvernement : « Le Cameroun est en agonie »

    Mort tragique d’une enseignante du lycée d’Ebebda dans la Lékié

    Mort tragique d’une enseignante du lycée d’Ebebda dans la Lékié