in

La revue de presse camerounaise du vendredi 5 juillet 2024

Très chers abonnés, bonjour et merci de nous renouveler une fois de plus votre confiance ce matin, dans le cadre de cette revue de la presse matinale. Retrouvez ci-dessous, les informations telles que traitées dans les journaux parus en kiosque au Cameroun ce 5 juillet 2024.

REVUE MBALO

En sa page 7, le quotidien Mutations et soutien qu’il n’y aura pas de baisse du taux d’inflation estimé à 7% avant fin 2025. Dans la meilleure des hypothèses, formule le journal, il faudra attendre 2026 pour voir les pressions inflationnistes ramenées à un niveau proche du seuil communautaire de 3%, d’après un document de programmation du gouvernement.

D’après le journal La Météo en kiosque ce matin, le patron du Mrc, s’étant lui-même, disqualifié, en refusant, de manière délibérée, de prendre part aux municipales et législatives de 2020, le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun subit, aujourd’hui, selon Paul Atanga Nji, les conséquences de ses propres turpitudes.

A l’issue de leur première conférence annuelle hier à Yaoundé, écrit Cameroon Tribune, le ministre de l’Administration territoriale, Atanga Nji Paul a recommandé aux autorités administratives de prendre des mesures adéquates pour prévenir et contenir toute tentative de perturbation du processus électoral.

De sa page 7 à 12, le quotidien à capitaux publics dresse le bilan des activités marquants son cinquantième anniversaire. Selon lui, « les activités de la célébration des noces d’or s’achèvent ce jour par une soirée à Yaoundé. Un dernier chapitre des festivités précédé par la clôture du colloque scientifique sur les enjeux de la presse écrite face au pluralisme politique et la révolution numérique. Hier, l’ouverture des travaux a été marquée par la leçon inaugurale du Pr. Jacques Fame Ndongo, ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur, qui a analysé les clés de la survie des organes de presse à l’ère du numérique.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du vendredi 27 novembre 2020

Ils sont gouverneurs des régions de l’Adamaoua, de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ces cinq gouverneurs de région qui ont été honorés par la patrie en marge de la cérémonie de clôture de leur première conférence annuelle au titre de l’exercice 2024 présidée par le Ministre de l’Administration Territoriale, Paul ATANGA NJI. Au nom du Président de la République, le Minat a décerné la médaille de la Vaillance avec citation à l’ordre de la Nation respectueusement à Kildadi Taguieke Boukar, Midjiyawa Bakary, Jean Abate Edi’i, Bernard Okalia A Bilaï et Adolphe Lele Lafrique. Une distinction honorifique qui selon le journal Le Quotidien, récompense le travail acharné que ces gouverneurs de région abattent au quotidien tant dans la lutte contre le terrorisme et le grand banditisme pour certains que dans la maîtrise des velléités sécessionnistes pour les autres.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du jeudi 29 juin 2023

Destinés à la conservation et au transport des vaccins, les dons offerts par l’Unicef, au Programme élargie de vaccination, ont été réceptionnés, ce 4 juillet à Yaoundé, par le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie. Les détails à lire dans les colonnes d’InfoMatin de ce matin.

Selon La Voix des Jeunes en kiosque ce matin, le Jury disciplinaire de la CAF estime que le président de la Fécafoot a gravement violé les principes d’éthique, d’intégrité et d’esprit sportif en signant un contrat d’ambassadeur de marque avec la société 1XBET en échange d’une rémunération, le condamnant ainsi à une amende de 121 491 520 FCFA.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

52419783 e1719488345390

Enquêtes de la CAF : Pas de suspension pour Samuel Eto’o, mais juste une amende

Christopher J. Lamora

Cameroun : L’Ambassadeur Américain Christopher J. Lamora, fait ses adieux