in

Cameroun : La revue de presse du lundi 28 novembre 2022

LES UNES 7

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel à retenir des informations parues dans les journaux ce jour au Cameroun.

Au moins 11 morts dans un affaissement de terrain lors d’une réunion en hommage à des défunts au quartier Damas à  Yaoundé. Mutations dans son édition du jour de nombreuses familles s’étaient installées sous plusieurs grandes tentes sur un terrain vague au sommet d’une colline quand le sol s’est affaissé sous une partie de l’assistance. La réaction du gouverneur de la région du centre et celle des riverains sont à lire dans les colonnes du journal Mutations.

On parle toujours des morts au Cameroun, cette fois dans les rangs des prisonniers politiques. Émergence dans son numéro en kiosque ce jour nous apprend que Venyeni Romanus, Asang Viginus et Tanger Rudolph seraient décédés respectivement dans la prison de Bamenda, Yaoundé-Kondengui et Buea des suites de maladie. Ils y avaient été placés dans le cadre de la crise anglophone. Les autorités ne se sont pas encore prononcées sur les circonstances exactes de ces décès.

Parlons à présent de la loi des finances 2023. Cameroon Tribune de ce matin donne les principales aspirations de ce programme économique, financier, social et culturel de l’Etat pour l’exercice 2023. « Poursuite de la lutte contre l’insécurité, reconstruction des zone en crise, promotion de la politique d’import-substitution avec un accent particulier sur les produits made in Cameroon », indique notre confrère.

Pourquoi le timbre fiscal va passer de 1000 à 1500 FCFA ? Econews nous explique dans sa publication de ce matin que « sous la pression du FMI à l’augmentation du prix du carburant à la pompe, et à mettre un terme à la subvention du carburant qui creuse les déficits, l’Etat a opté pour une augmentation alternative ».

Rentrons en plein dans la coupe du monde 2022 au Qatar. Pour le compte de la deuxième journée du groupe G, le Cameroun et la Serbie s’affrontent. Les deux équipes ont dû s’incliner lors de leur entrée en lice et sont donc déjà sous pression. Le perdant de cette rencontre sera quasiment éliminé du tournoi et même un match nul n’augmenterait pas les chances de qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022. Seule une victoire compte donc pour les deux équipes. Pour Le Messager, les Lions indomptables sont condamnés à rougir.

Merci chers abonnés, d’avoir té encore au rendez-vous ce matin. À demain pour une nouvelle sortie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eboss

Lions indomptables : Rigobert Song explique pourquoi Enzo Ebosse ne joue jamais 

Img AFP

Coupe du monde 2022 : Cameroun – Serbie, un match fou qui n’arrange personne