in

Cameroun : La revue de presse de ce vendredi 29 novembre 2019

Cameroun : La revue de presse de ce vendredi 29 novembre 2019

Chers abonnés, nous sommes très heureux de vous savoir chez-nous tous les matins. C’est déjà vendredi, et c’est la dernière revue de presse du mois de novembre 2019. On aimerait vous offrir des informations légères, mais la conjoncture sociopolitique ne s’y prête pas.

Cameroun : La revue de presse de ce vendredi 29 novembre 2019
Les Unes en kiosque ce matin

Puis qu’on finit par s’habituer, allons y voir comment nos confrères de la presse écrite ont traités l’actualité camerounaise ce matin. On commence en douceur avec le quotidien à capitaux publics, Cameroon Tribune.  

Dans sa livraison de ce matin, notre confrère de Cameroon Tribune revient sur la visite conjointe UA-Francophonie-Commonwealth en terre camerounaise. Selon le quotidien en kiosque, après 72 heures, les trois personnalités, dont Faki Mahamat, Louise Mushikiwabo, et Patricia Scotland ont quitté le Cameroun hier. Cette visite a permis, comme le souligne CT, aux trois organisations d’apporter leur contribution pour la résolution de la crise dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, avec la mise sur pied d’une structure de suivi qui va travailler avec les autorités publiques, la classe politique, et la société civile. C’est un important dossier de 3 pages que vous retrouverez dans les colonnes du journal de Marie-Claire Nana.   

Plongeons dans l’histoire avec le journal des Mutants. Dans son numéro paru ce matin, Mutations revient sur le discours de l’ancien chef d’État camerounais, Ahmadou Ahidjo. Un discours que le journal qualifie de « testament ». C’est en mémoire du 30e anniversaire de sa mort que le journal de George Alain Boyomo nous reconvoque cette allocution dans ses pages 8 et 9.

« Législatives et Municipales de 2020, les leaders de l’opposition du Grand-sud en lice », c’est le titre de Une du trihebdomadaire de Essinga. Le journal de Marie-Robert Eloundou propose ce matin un album photo des candidats du « Grand-sud » au double scrutin de 2020. On peut distinguer certains visages comme Cabral Libii, Serge Espoir Matomba, Célestin Bedzigui… Parlant toujours de ces élections à venir, Essingan nous renseigne en son pied de Une ce matin qu’un sénateur appelle Elecam d’invalider les listes du RDPC, parti au pouvoir. Les raisons sont évoquées en page 3 de Essingan de ce matin.

Le Messager parle aussi des législatives et municipales de février 2020 et pense à un boycott général de l’opposition. D’après l’analyse que nous propose notre confrère dans sa livraison de ce matin, la sortie du leader du SDF, Joshua Oshi et de Cabral Libii du PCRN hier jeudi 28 novembre, on tend vers un « boycott généralisé » de l’opposition.

Émergence donne les statistiques des décès dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest en crise depuis 3 ans. Selon le quotidien du pont de la gare à Yaoundé, le conflit a déjà « fait 12 000 morts ». Sous ce rapport, le journal nous apprend que le Cameroun encourt de nouvelles sanctions venant des États-Unis.

Le journal L’Économie revient sur la démission de Joël Kontchou hier d’Eneo Cameroun et nous apprend que « l’emprise sur Eneo se confirme ».

Sortons de cette revue de presse avec L’œil du Sahel de Guibai Gatama. Dans sa publication de ce matin, le journal parle d’une « autre guerre » de Boko Haram dans le département du Mayo-Sava.

Nous sommes arrivés à la fin de notre exercice, nous sommes heureux de vous avoir servi. Nous vous donnons rendez-vous lundi pour une autre revue de la presse. Excellent week-end !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    France : Une bénévole des Restos du Cœur exclut à cause de son voile

    France : Une bénévole des Restos du Cœur exclut à cause de son voile

    Cameroun : Lancement d’une campagne nationale de vaccination contre la rougeole et la rubéole

    Cameroun : Lancement d’une campagne nationale de vaccination contre la rougeole et la rubéole