in

Cameroun : La revue de presse de ce mercredi 1er juillet 2020

Le 1 juillet 2020

Chers abonnés bonjour ! C’est un nouveau mois qui commence, mais c’est la même aventure qui continue. Les quotidiens parus en kiosque au Cameroun ce mercredi 1er juillet 2020 abordent dans leur majorité, les relations entre le Cameroun et la Guinée-Équatoriale, le report de la CAN 2021, ainsi que les textes signés mardi 30 juin nommant certains responsables dans certains postes de responsabilité.


Le 1 juillet 2020
Quelque Unes en kiosque ce matin (c) Droits réservés

InfoMatin de ce matin revient sur la nomination d’André-Magnus Ekoumou comme nouvel ambassadeur du Cameroun, en remplacement d’Alfred Nguini, rappelé à Yaoundé le 12 mai 2020, sans aucune explication officielle. Le journal de Dieudonné Mveng trouve satisfaction en cet acte présidentiel et écrit : « enfin, vint la lumière », dans cette représentation diplomatique camerounaise entachée de beaucoup de griefs.

Peut-être parce que visé par plusieurs chefs d’accusation, Le Messager nous apprend dans sa publication de ce matin que l’ex-ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Cameroun en France, Alfred Nguini par son limogeage, entame « sa descente aux enfers ».   

Mutations en kiosque parle de la même actualité. Selon lui, l’acte du chef de l’État relève d’un « déconfinement ». Le journal de la rue de l’aéroport propose dans sa page 9, la chronique de la chute de l’ancien ambassadeur du Cameroun en France, Alfred Nguini.

Le report de la CAN 2021 et du CHAN 2020 intervenu le 30 juin 2020 au terme de la réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football, fait aussi la Une des journaux en kiosque. Le quotidien bilingue national, Cameroon Tribune indique le professeur Narcisse Mouelle Kombi, ministre des Sports a pris acte de ces décisions et en a profité pour inviter les équipes de l’organisation à rester mobilisées.

Pour approfondir :   Patrick Mboma désigné ambassadeur du PSG au Japon Tour 2022

L’œil du Sahel pour sa part, estime que le report de ces compétions est une « énième opportunité pour Prime Potomac », de terminer les chantiers relatifs à la CAN et au CHAN, qui accusaient déjà des retards considérables du côté de Garoua dans la région du Nord.

La Météo donne la température des relations qui lient la Guinée Équatoriale, au Cameroun. Les deux pays se sont concertés sur des questions bilatérales avec en bonne place, les problèmes frontaliers à l’origine de la brouille entre Yaoundé et Malabo. Le Cameroun et la Guinée équatoriale qui partagent une frontière et dont des populations riveraines de part et d’autre sont d’une souche sociologique identique ne sont pas toujours sur la même longueur d’onde ces derniers temps notamment au sujet de la démarcation de la frontière terrestre. La Météo en kiosque ce matin nous apprend que c’est désormais la « parfaite synergie » entre les deux pays au terme de la réunion entre les délégations équato-guinéenne et camerounaise à Yaoundé.

Pour approfondir :   Auteur d’un Buzzer énorme, le camerounais Jérémy Nzeulie permet à Chalon de remporter le PRO A 2017 en France

Selon Essingan qui en parle également, c’est un pacte de non-agression qui a été scellé entre les deux parties mardi dernier à Yaoundé.  

« Comme l’ex-ministre des Finances en fuite, Lazard Essimi Menye, l’actuel ministre du Cadastre et des Affaires foncières, Henri Eyebe Ayissi a monté un cabinet privé aux états de service inconnus pour collecter la redevance domaniale. Au Mincaf, l’on crie au scandale et dénonce ce subterfuge monté par ce fils de la Lékié pour piller l’État », c’est les conclusions d’une enquête que propose Week-Infos dans son numéro 49 paru en kiosque ce 1er juillet 2020.

Diapason de François Mboke nous propose de vivre ce matin, le « calvaire des maires » dans un contexte de décentralisation. Notre confrère renseigne que le traitement des salaires et autres avantages liés aux fonctions des patrons des exécutifs communaux n’est pas un long fleuve tranquille depuis déjà cinq ans. Une décennie après les décrets et arrêtés portant transfert des compétences et des ressources financières, les choses semblent toujours compliquées. Les acteurs du processus se prononcent dans les colonnes de Diapason de ce mercredi.  

 

{module Revue de presse sponsor}


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kais Saied 2013

Alors qu’il était en visite en France, le président tunisien refuse de s’exprimer en français avec Emmanuel Macron

Obam Vision

Cameroun : Jean Pierre Amougou Belinga réagit à la libération d’Ernest Obama