in

Complexe sportif d’Olembe : Lourdement endetté auprès du Cameroun, Gruppo Piccini n’entend plus porter plainte.

Picccinii

Narcisse Mouelle Kombi, Ministre des Sports a annoncé dans une sortie au quotidien national bilingue qu’il a trouvé un terrain d’entente avec Gruppo Piccini. Ainsi, l’ancienne société  adjudicataire du marché de construction du stade d’Olembe ne souhaite plus porter plainte au Cameroun.

Picccinii
Stade Olembe image illustrative (c) Droits réservés

Après s’être vu retirer le chantier de construction du complexe sportif d’Olembe au profit de Magil, l’entreprise italienne Piccini a menacé de poursuivre l’État camerounais en justice. Aujourd’hui, les deux partis sont tombés d’accord, a appris Lebledparle.com dans les colonnes de Cameroon Tribune.

« Je voudrais relever ici pour s’en féliciter, le haut sens de collaboration des responsables du groupe Piccini qui ont accepté d’apporter leur contribution pour le règlement à l’amiable du problème  En effet, les 5 et 6 décembre 2019, toutes les parties prenantes se sont retrouvées sur le site du chantier afin d’évaluer l’état réel des travaux, sous la présidence du gouverneur du Centre, président du Comité de site de Yaoundé. Cette opération s’est soldée le 6 décembre 2019 par l’élaboration d’un procès-verbal qui a été signé par toutes les parties prenantes de la réunion que j’ai présidée à Olembé. Cette opération met fin au contrat entre l’Etat et l’entreprise Piccini, et permet à Magil de commencer effectivement les travaux sur le terrain », a déclaré le Pr Narcisse Mouelle Kombi.

Pour approfondir :   Le Real Madrid et l’Atlético de Madrid sanctionnés pour des transferts de mineurs

Rappelons qu’au lendemain de la décision du ministre des Sports de retirer la construction du complexe d’Olembe à Gruppo Piccini le 29 novembre, la structure avait fait une sommation d’un délai de 72 heures à l’État de revenir sur sa décision. Moins décidé à saisir les juridictions internationales, les italiens auraient une dette de 11 milliards de FCFA à rembourser au Cameroun.


Pour approfondir :   A 35 ans, Georges Mandjeck veut rebondir en Israël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

denis kwebo

Denis Kwebo : « Paul Biya est au pouvoir depuis 37 ans parce qu’il sait comment vous servir les petits morceaux de pain »

Le 16 decembre 2019

Cameroun : La revue de presse de ce lundi 16 décembre 2019