in

Cameroun : Deux coépouses veuves interpellées en possession de plus de 500Kgs de chanvre indien à Batcham

Chanvrer

 La découverte a été faite le 22 janvier 2021 par la compagnie de gendarmerie de Mbouda.

Chanvrer
Les deux traficantes interepelées-Capture d’écran

Selon le reportage diffusé au journal de 20 heures sur la chaine à capitaux privés Equinoxe TV le vendredi 22 janvier 2021, c’est « plus de 500 Kgs de cannabis sec sec » qui ont été saisis entre les mains de deux coépouses veuves, par les éléments de la compagnie de gendarmerie de Mbouda sous la conduite du commandant Peter Alobwede.

Les faits se déroulent au village Batcham dans l’arrondissement de Mbouda, département de Bamboutos, Région de l’Ouest.

A en croire notre confrère, c’est dans les greniers de leurs cuisines qu’a été découvert le chanvre indien. Interpellées, si les deux détentrices reconnaissent toutefois le nom du produit toxique qu’elles conservent jalousement, elles disent en ignorer la provenance.

Pour approfondir :   Cameroun : La Camwater s’explique sur la pénurie en eau potable à Yaoundé

Elles répondent ainsi avec un air tranquille, aux questions que leur pose le commandant de compagnie de Mbouda en présence de l’entourage qui regarde avec grande stupéfaction, la scène.

Le reportage diffusé par Equinoxe TV révèle qu’il s’agit d’un « réseau qui était savamment entretenu par leur époux décédé le 15 janvier 2021 ».

C’est suite aux informations qu’ils ont reçues que les éléments des forces de l’Ordre ont effectué une descente au domicile puis effectué une fouille à l’issue de laquelle a été démasquée la « marchandise » de là où elle était cachée.

Pour approfondir :   Un élève de l’Enam porté disparu

Les deux femmes montrées à la presse sont désormais entre les mains des autorités pour répondre de cet acte contre lequel les pouvoirs publics luttent sans relâche pour y mettre fin.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etoundi Ngoa081015750

Le ministre de l’Éducation de Base suspend plusieurs directeurs d’écoles primaires publiques pour corruption

Cameroun : Une dizaine de jeunes déposent les armes dans l’un des fiefs des séparatistes au Sud-Ouest