in

Le ministre de l’Éducation de Base suspend plusieurs directeurs d’écoles primaires publiques pour corruption

Etoundi Ngoa081015750

Cinq directeurs d’écoles primaires publiques issus des régions du Centre et de l’Extrême-Nord ont été suspendus par le ministre de l’Éducation de Base, Laurent Serge Etoundi Ngoa pour pratiques de corruption. L’information est contenue dans une décision datée du 19 janvier 2021.

Etoundi Ngoa081015750
Laurent Serge Etoundi Ngoa (c) Droits réservés

La décision du ministre ne précise cependant pas la nature des pratiques, encore moins la durée de la suspension. Mais elle provoque quelques grincements de dents. 

 En effet, dans son rapport 2019 sur l’état de la lutte contre la corruption au Cameroun rendu public le 17 décembre 2020, la Commission nationale anticorruption (Conac) recense 4 482 appels reçus de toutes les 10 régions du pays via son numéro vert pour dénoncer les pratiques délictueuses. Dans ce classement, le ministère de l’Éducation de base et celui des Enseignements secondaires apparaissent en 8è position avec 248 dénonciations.

Pour approfondir :   Cameroun : Baisse de 5019 tonnes d'exportations de banane malgré l'arrivée d'un 4ème opérateur

Comme réponse, la Conac a, dans le cadre d’une campagne nationale dénommée « rentrée scolaire 2020-2021 sans corruption », sillonné le Cameroun du 19 au 23 octobre en vue « de sensibiliser les élèves et les enseignants aux valeurs d’intégrité comme gage d’un Cameroun sans corruption ».

Cette campagne intervient après celle plutôt répressive menée lors des recrutements et des inscriptions. « C’est une période propice à la corruption, qui se traduit davantage par le monnayage des places », fait observer un membre d’un syndicat des enseignants.

Pour approfondir :   [Chronique] : « Aucune convention de financement extérieure ne pourra être signée par l’Etat du Cameroun en 2019 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bahebi

Pr Jean Bahébeck « Que le préfet Yampen Ousmanou aille apprendre ou bien qu’il aille demander conseil au Sultan Mbombo Njoya »

Chanvrer

Cameroun : Deux coépouses veuves interpellées en possession de plus de 500Kgs de chanvre indien à Batcham