in

Cameroun : Critiqué pour avoir accepté le don de Maurice Kamto à Monatélé, Célestin Bedzigui réplique

PAL Monat

Célestin Bedzigui a levé l’équivoque sur les critiques dont il fait l’objet pour avoir accepté la réception du don du Pr Maurice Kamto dans sa circonscription communale en rapport avec la lutte contre le coronavirus.

PAL Monat
Célestin Bedzigui (c) Droits réservés

Dans le cadre de la riposte au covid-19, Célestin Bedzigui, président du Parti pour l’Alliance Libérale (PAL) a sollicité une aide de l’association Survie-Cameroon Survival Initiative à Monatélé chef-lieu du département de la Lékié, région du Centre où il est premier adjoint au maire.

L’association pistonnée par Maurice Kamto n’a pas tardé à réagir car, Christian Penda Ekoka a accusé réception du message du chef traditionnel Mvog Kani qui a ensuite exprimé en retour, sa profonde gratitude au nom de la population.

Toutefois, lorsqu’on sait que le don que portait Christian Penda Ekoka, président du Comité de gestion de l’initiative Survie-Cameroun et par ailleurs allié du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun n’a pas été reçu par le ministre de la Santé publique le 30 avril 2020, il fallait s’attendre aux critiques à l’endroit du président du PAL.

Pour approfondir :   Elimbi Lobé : « La rencontre fraternelle du Sud était une aventure clientéliste »

Les missiles auxquelles l’actuel premier adjoint au maire de Monatélé n’a pas hésité à répondre dans cette déclaration que vous livre Lebledparle .com.

 

AFIN QUE NUL NE L’IGNORE

Je suis TOUT DANS UN :

– Président de Parti Politique depuis 30 ans ;

– Chef Traditionnel, depuis 35 ans ;

– Conseiller municipal élu par les populations de Monatélé ;

– Maire A#1, élu par le Conseil Municipal.

Je ne tiens aucun élément de ma légitimité ou de la légalité de mes actes ni du Ministère de la Décentralisation, ni du MINAT qui de surcroit, n’exercent aucun pouvoir politique sur l’élu local que je suis.

Les postures de certains membres du gouvernement sont politiques. Libre à eux. Elles ne sauraient en aucune manière m’engager ou déteindre sur mes positions politiques propres.

En sollicitant un don du SCSI du matériel anti-Covid-19, association dont la perception et les initiatives sont politisées, à dessein de part et d’autre, j’ai posé un acte éminemment politique pour lequel je me réfère à l’orientation politique qui est la mienne, leader d’un parti modéré et républicain.

Ce faisant, je me refuse absolument de participer à l’ostracisation ou à la volonté de présenter comme des pestiférés certains acteurs politiques dont, lorsqu’il l’a fallu, j’ai critiqué fermement certaines postures et dérives langagières.

Lorsque j’ai posé cet acte, je me suis appuyé sur toutes mes capacités édictées plus haut et de cette manière, les ai magnifiées, dans un pur esprit républicain et non-partisan

Ainsi en est-il.

S.M. Célestin Bedzigui

Pour approfondir :   Cameroun : La franc-maçonnerie selon Calixte Beyala

Président du PAL


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cit Verte cam

Yaoundé : Un « fou » sème la panique à l’hôpital de la Cité Verte et environs

Owona erico

Assouplissement des mesures de confinement : Owona Nguini redoute la survenue des « complications »