in

Cameroun-Burkina Faso : Mathias Eric Owona Nguini note les Lions indomptables et critique sévèrement Zambo Anguissa

Owona Anguissa

Le politologue a assidument suivi le match d’ouverture de la CAN 2021 entre le Cameroun et le Burkina Faso. Dans une publication Facebook réalisée à la fin de la rencontre, Mathias Eric Owona Nguini a noté les prestations des différents Lions indomptables. S’il s’est montré impressionné par le rendement de Nouhou Tolo, le Professeur d’Université a tiré les bretelles à Zambo Anguissa et André Onana. 

Owona Anguissa
Owona Nguini note les Lions (c) Droits réservés

Les joueurs des lions lors de Cameroun Burkina Faso. André Onana : match globalement maitrisé, mais sortie hasardeuse sur le but de Sangaré Trop sûr de son jeu au pied. Il doit être prudent à ce sujet : 06/10.

Michael Ngadeu : match réussi. Sang-froid assurance et engagement.7.5/10. Jérôme Onguene : match de bonne facture. Solidité, vélocité et engagement : 7/10. Collins Faï : bon match défensif. Doit montrer plus de percussion en phase offensive : 6/10. Nouhou tollo : très bon match. Beaucoup d’engagement et de puissance. Il a apporté de la percussion en attaque. Le meilleur lion : 8.5/10.                                                                     Samuel Oum Gwet : appliqué et solide dans l’abattage mais doit travailler la relance. 7/10.

Pierre Kunde Malong : match honnête mais sans grande audace. 6.5/10. Frank Zambo Anguissa : match moyen. Décevant car il n’assume pas son statut de patron de l’entrejeu. Peut mieux faire.

Qu’il joue pleinement son rôle de métronome en sachant lâcher le ballon.4/10. Nicolas Moumi Ngamaleu : peu en jambes. N’a rien réussi. 3/10.            Vincent Aboubakar : a montré beaucoup de sang-froid et de maitrise. Pêche souvent par égoïsme en « oubliant » des partenaires mieux placés. 7/10.  Toko ekambi : a commencé sur des chapeaux de roue avant de s’atteindre progressivement. Doit se montrer audacieux dans ses attaques en essayant d’éliminer ses adversaires. 6/10.

Les remplaçants Eric-Maxim Choupo-Moting (bonne rentrée, aisance technique) ; Clinton Njie (n’a pas eu le temps de développer ses bonnes intentions) ; Christian Bassogog (n’a pas eu le temps de matérialiser ses bonnes dispositions). Ivan Neyou (rentrée juste pour assurer la base défensive dans les arrêts de jeu).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bomo Ntimbane C

[Tribune] Christian Bomo Ntimbane : « au Cameroun, il y a la liberté d’opinion et non la liberté d’expression »

Maahlox Levibeur

Polémique autour de la prestation de Fally à l’ouverture de la CAN 2021 : Maalhox sort de ses gonds