in

La pépite Tchouaméni dit catégoriquement non au Cameroun : «Le drapeau français me tient à cœur»

Capture Tchouameni

Aurelien Tchouaméni a sèchement calmé les ardeurs de la Fecafoot au terme de la finale de la coupe de France mecredi entre l’AS Monaco et le PSG.

Capture Tchouameni
Aurelien Tchouameni (c) Droits réservé

Aurélien Tchouaméni a enterré toute chance d’arborer le maillot de la sélection camerounaise. Dans le viseur de la Fécafoot depuis quelques mois, le milieu de terrain de l’AS Monaco s’est prononcé au sujet de son futur en équipe nationale le mercredi 19 mai 2021, lors de la finale de la Coupe du Cameroun. Relativement à sa convocation pour l’Euro Espoir, le joueur de 21 ans a réaffirmé son attachement au maillot bleu. «Le drapeau français me tient à cœur. J’ai joué la première partie de cet Euro (espoir) et j’espère continuer », a déclaré Tchouameni au micro d’Eurosport après le match contre le PSG.

Qui est Aurelien Tchouameni ?

Né le 27 janvier 2000 à Rouen en Fance, le jeune prodige a été formé aux Girondins de Bordeaux avant de rejoindre l’AS Monaco pour un contrat de 4 ans et demi le 29 janvier 2020.  Il joue son premier match sous ses nouvelles couleurs le 1er février 2020 contre le Nîmes Olympique en championnat. Monaco s’incline sur le score de trois buts à un ce jour-là. Malheureusement pour lui, il n’a pas la confiance de Robert Moreno, venu remplacer Leonardo Jardim à la trêve hivernale. De plus, il ne prend part qu’à trois matchs de championnat avant l’arrêt du championnat en raison de la pandémie.

Sous Niko Kovac, Tchouaméni montre toute l’étendue de son talent et devient un des joueurs clés de l’effectif monégasque lors de la saison 2020-2021. Il dispute 35 matches en Ligue 1 et inscrit 2 buts. A une journée de la fin du championnat, son club est classé 3e et qualifié pour la Ligue des champions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Maradonamia Capture

    Mort de Diego Maradona : Ses médecins risquent jusqu’à 25 ans de prison pour homicide volontaire

    DD Essoo

    Dieudonné Essomba : « L’une des techniques de défense de Kamto et sa Meute est la stratégie de la jupe communautaire »