in

Législatives et Municipales : Nkou Mvondo appelle les « partisans » de Cabral Libii à être candidats pour le Parti Univers

Cabral et prosper Mvondo

Dans un Appel à candidatures pour les Législatives et Municipales 2019, lancé ce 08 mai par le président du Partis Univers, le Professeur Prosper Nkou Mvondo invite les Camerounais désireux d’être candidats pour les Mairies et l’Assemblée Nationale, à se faire investir par sa formation politique, a constaté Lebledparle.com.

Cabral et prosper Mvondo
Cabral Libii et Prosper Nkou Mvondo – (c) DR

 « Le parti UNIVERS invite les Camerounaises et les Camerounais aux fonctions électives de Maires, de Conseiller municipal ou de Député à l’Assemblée du Cameroun, à bien vouloir faire acte de candidature en sollicitant les investitures du parti UNIVERS pour les élections prévues en cette année 2019 », écrit le Professeur Nkou Mvondo dans un communiqué.

Le président du parti Univers rappelle au passage « aux adhérents du Mouvement  11 millions de citoyens » du leader Cabral Libii « que la convention signée le 11 décembre 2018, entre leur Coordonnateur national , Monsieur CABRAL LIBII et le Professeur NKOU MVONDO, pour le compte du Parti UNIVERS, est toujours en vigueur ».

Pour approfondir :   Sextape Clinton Njié : Dieudonné Essomba réagit

La convention du 11 décembre qu’évoque le Professeur Nkou Mvondo, a pour principale clause l’investiture de tous les membres de « l’association apolitique » 11 millions de citoyens – dont le leader est Cabral Libii – désireux d’être candidats lors des échéances électorales.  

Or, Cabral Libii, arrivé troisième lors de la présidentielle de 2018 sous la bannière du parti Univers,  s’active depuis quelques mois à mettre sur pied sa propre formation politique « Les Citoyens », afin de participer aux différentes élections programmées en cette année 2019 au Cameroun. Avec ses partisans, l’homme politique dénonce depuis plusieurs semaines le retard que celui-ci prend à être légalisé au Ministère de l’Administration territoriale.

Pour approfondir :   Assemblée nationale : Cabral Libii propose des amendements sur la loi de finance 2023

2019 est considéré comme une année électorale au Cameroun. Au programme sont prévues les élections régionales, les élections législatives et les municipales, malgré un contexte politique et social délétère du fait de la crise anglophone et des revendications du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) liées à des « fraudes » lors de la présidentielle du 07 octobre 2018. Plusieurs partis de l’opposition revendiquent aussi un Code électoral consensuel, avant toute nouvelle élection. 

Appels a candidatures univers

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maurice Kamto et Paul Biya

Sismondi Barlev Bidjocka : « Paul Biya va bientôt libérer Maurice Kamto »

Ngoh Ngoh Paul Biya

Aimé Cyprien Olinga : « La délégation permanente de signature est anticonstitutionnelle et inacceptable »