in

Boris Bertolt charge Charles Ndongo pour avoir fait diffuser sur la Crtv de la musique en lieu et place d’un direct sur les attaques de Kumba

bERTOLT Ndogngo

La télévision nationale vibrait au rythme de Sergeo Polo tandis que la nation entière était tournée vers Kumba, où plusieurs élèves d’une école privée ont été tués par des présumés séparatistes le 24 octobre 2020. Un choix de programmation qui n’a pas plus à de nombreux Camerounais notamment, Boris Bertolt. L’activiste et journaliste pense que le DG de la Crtv a totalement manqué de «décence». Lebledparle.com vous propose ci-dessous l’intégralité de sa sortie publiée samedi dernier.

bERTOLT Ndogngo
Boris Bertolt tacle Charles Ndongo (c) Montage Lebledparle.com

Charles Ndongo, il faut arrêter avec l’indécence

C’est incroyable les affaires du Cameroun. Tout un pays est en deuil avec l’assassinat d’enfants innocents à Kumba. Les condamnations de ce crime contre l’humanité arrivent de partout dans monde et tout ce que la CRTV trouve à faire c’est consacrer sa soirée à Sergeo Polo. Non mais sérieusement.

Il n’y a pas une semaine un enseignant a été tué en France et nous avons tous vu comment dès 16h toutes les chaînes françaises sont passées aux éditions spéciales. Reportages, analyses, commentaires, direct. Car, une vie de perdu dans des conditions horribles est inacceptable.

Dans notre pays, plus de huit enfants selon les Nations Unies sont assassines à l’école et la télévision nationale payée ne trouve aucun intérêt d’y consacrer une soirée spéciale. C’est irresponsable et c’est de l’incompétence.

Nous devons apprendre dans ce pays à protéger les vies. À honorer la mémoire de nos fils et filles arrachées lâchement à la vie. Et les médias ont une mission fondamentale.

C’est incroyable cet effondrement moral dans ce pays. C’est même dégoûtant. Que vous soyez pro ou anti Biya vous avez le devoir défendre le droit à la vie et le respect de la dignité humaine.

 

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du vendredi 18 février 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

gregoire-owona.jpg

Grégoire Owona au sujet des tueries d’élèves à Kumba : « Non non et non ! La ligne rouge a été franchie »

ernest dikoum camerco

Ernest Dikoum nommé Directeur Marketing et Développement Produit à la compagnie aérienne sénégalaise