in

Blériot Nyemeck à Ernest Obama : « Un enfant qui détruit la maison de son tuteur pour bâtir la sienne sera rattrapé par le vent de la justice »

Obama Nyemeck

Depuis bientôt une semaine, la chaine de télévision Bnews 1 dirigée par le journaliste Ernest Obama n’est pas disponible sur le bouquet Canal+. Son ancien ami Pierre Bleriot Paulin Nyemeck semble connaitre pourquoi Bnews 1 rencontre cette absence de diffusion sur le bouquet Canal+.


Obama Nyemeck
Ernest Obama et Blériot Nyemeck – Mtg Lebledparle

Ernest Obama a fait la grande Une du journal Mutations du jeudi 11 mars 2021. « Bnews 1 : Suspension pas cathodique », peut-on lire. Selon le journal, la chaîne Bnews1 est absente du bouquet Canal+ “pour des raisons obscures”.

Obama Mutations

Le journal en ligne Médiatude, spécialisé dans le monde des médias qui a relayé la Une de Mutations sur sa page Facebook. En commentaire, Pierre Bleriot Paulin Nyemeck en service à Vision 4 et ex-collègue d’Ernest Obama, pense que son ancien patron est rattrapé par le vent de la justice.

« J’ai dit et je réitère qu’un enfant qui détruit la maison de son tuteur, prend les débris et les matériaux de construction restants pour bâtir la sienne sera rattrapé par le vent de la justice. Je sais mieux que personne de quoi je parle. En passant, je n’attends aucune faveur de qui que ce soit. Je suis du côté de la vérité et je ne soutiens ni mon ex ami, ni mon ex patron », écrit-il.

La réaction de Canal +

L’affaire aurait été portée à l’attention du groupe Canal +. La réponse ne se serait pas longtemps faite attendre et viendrait de Alexandre Gruner, le responsable Afrique du groupe français, nous rapporte le quotidien Mutations en date du 11 mars 2021. Selon eux, Alexandre Gruner indique avoir reçu « l’ordre d’un supérieur hiérarchique ». Pour BNews 1, les dispositions pratiques ont toutefois été prises : « Nous avons contacté le partenaire technique de Canal + à savoir GlobeCast, pour leur signaler la coupure, il a marqué son étonnement puisque reconnaissant que notre contrat était en bonne et due forme. Mais nous a quand même référé à la direction de Paris. Chose que nous avons faite sans succès ». Toujours selon le quotidien Mutations, toutes les tentatives d’obtention d’informations de la direction Afrique Centrale de Canal+ par journal auraient été infructueuses.

Face à cette situation, la « chaîne bleue d’Odza » sollicite l’arbitrage du Ministère camerounais de la Communication : »Nous faisons confiance à nos autorités. Nous voulons signaler également qu’une chaîne de télévision qui n’est pas sur le bouquet Canal+ au Cameroun est presqu’inexistante, d’où notre intérêt à être reconnecté. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blaise Pascal Talla

Tribune : Blaise Pascal Talla, le Camerounais qui côtoyait les Chefs d’Etat du monde entier

messanga nyamding

Messanga Nyamnding : « Paul Biya est très choqué de ma convocation au SED »