in ,

Ballon d’Or camerounais : Samuel Eto’o écarte les journalistes

Les hommes de médias camerounais ne seront pas impliqués dans cette édition du Ballon d’Or camerounais.

Samuel Etoo comex fecafoot
Samuel Eto'o Fils, président de la Fecafoot - DR

Le 16 décembre prochain, le Cameroun découvrira ses meilleurs joueurs de la saison 2022-2023 à travers la cérémonie du Ballon d’Or camerounais organisée par la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Cependant, contrairement à d’autres cérémonies de récompenses qui impliquent généralement des journalistes sportifs, la Fecafoot a décidé de constituer un jury sans la participation de journalistes, sur l’ordre de Samuel Eto’o.

Le jury, chargé de désigner les lauréats, sera composé d’un ancien Ballon d’Or, du Directeur technique national (DTN), d’une avocate, d’un représentant du partenaire MTN Cameroon, du responsable commercial de Guinness Cameroon et d’un consultant sportif. Cette décision a été justifiée par Franck Happi, directeur du développement du football à la Fecafoot, qui a évoqué la répulsion de Samuel Eto’o envers les journalistes comme raison de leur exclusion du processus de désignation des lauréats.

Pour approfondir :   Un grand combat et un joli chèque en vue pour Francis Ngannou

Une décision qui fait polémique

Cette démarche suscite des interrogations, notamment parce que les journalistes sportifs, en tant que professionnels de l’information sportive, sont souvent bien placés pour évaluer et apprécier les performances des joueurs tout au long de la saison. La décision de Samuel Eto’o remet au goût du jour une fois de plus les relations parfois tendues entre les responsables du football camerounais et les médias. Pour le Ballon d’Or France Football, les journalistes font partie des principaux votants. La cérémonie du Ballon d’Or camerounais sera donc marquée par cette particularité dans la composition du jury.

Pour approfondir :   André Luther Meka réclame le retour de Michael Ngadeu en sélection nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Moting Choup

Éric Maxim Choupo-Moting repousse son départ en Arabie Saoudite

Bois

Le Cameroun devient premier producteur mondial de bois précieux