in

«Balafon Music Awards» : Salatiel récompensé pour son œuvre dans la promotion de la musique camerounaise

Salatiel

Le chanteur compositeur et producteur Camerounais a reçu le jeudi 8 décembre le  «Balafon Spécial» lors de la 4e édition des «Balafon Music Awards» à Douala, pour ses œuvres dans la production et la promotion de la musique camerounaise.


Salatiel
Salatiel récompensé pour son œuvre dans la production et la promotion de la musique camerounaise – DR

Ce prix qui a récompensé 12 artistes en compétition et 8 pour l’honneur, couronne ainsi les efforts du natif de Tiko et fondateur de la maison de production Alpha Better Records, qui par amour pour la musique, avait abandonné le rêve de faire des études médicales.

Producteur de musique respecté, il contribue depuis quelques années à l’essor de la musique urbaine en zone anglophone. Avec son label Alpha Better Records basé à Buea dont il est le PDG, il a réussi à imposer Mr. Leo, Rude Buay, Vaj… et plusieurs autres artistes.

L’artiste ne fait pas que révéler des jeunes. Plus de 1000 chansons que ce compositeur a produit, pour une 100 aine d’artistes depuis 2008, apprend-on. Parmi lesquels, Essele de Nar6 Pryze, Boom Boom de One Rocky, la chanson thème anniversaire de Patrick Mboma « Magic Mboma » chanté par Annie Anzouer, Sergeo Polo, Manu Dibango et Henry Njoh, Je Te Yah Moh de Da Thrill, My Darling (démo) de Lino Versace, Ajebota de West Don, Ben Sikin Rap et, E Go Better par Mr Leo et de nombreux films et des sons documentaires.

Après avoir longtemps travaillé dans l’ombre, notamment avec le chœur collégial « Break through Voices » en tant que directeur musical et auteur de chansons avec le quel il enregistre l’album gospel « Lord I’m Sorry » en 2008, Salatiel fait sa première apparition en solo en 2009 pour Mutzig Star , même s’il ne traverse pas les finales régionales. En 2010 il forme le groupe appelé Da Thrill qui sort 2ème en 2012 lors du dernier concours  Nescafé African révelation au Sénégal. Puis vient le MTN Make en 2014 où il sera révélé avec le titre Fap Kolo, la chanson de rue a fait à la 1ère position parmi plus de 1300 chansons du Cameroun.

Pour approfondir :   Mort d’un militant du MRC au Nord : « Le régime assassin qui en est l’instigateur en répondra » (Porte-parole)

L’artiste a pu faire un album pop strictement afro, intitulé I Am Salatiel, avec des artistes internationaux tels que Sarkodie, Skales, DJ Neptunez, Cynthia Morgan et General Pype. L’album met également en vedette de nombreux artistes camerounais. Il est également auteur du célèbre titre « Ca se passe ici » une un message d’union avec un beat qu’il a recrée de la chanson « Barrer-coller » de Georges Seba sorti en 1988. Plus récemment encore il a pu réunir une bonne brochette d’artistes Camerounais pour le titre  We Are Champions  qui célèbre le talent des Lionnes indomptables finalistes de la CAN 2016 au Cameroun.

Lebledparle.com vous propose le palmarès complet des Balafon Music Awards 2016 qui célébrent les étoiles de la musique camerounaise

Artiste de Musique sacrée de l’année

Lab’l

2. Artiste de Musique Tradi-moderne de l’année

Pour approfondir :   Emmanuel Kungne : « Aucun président de la république au Cameroun n'a pris le pouvoir par les élections »

Soumi

3. Révélation Féminine de l’année

Blanche Bailly

4. Révélation Masculine de l’année

Locko

5. Meilleur Featuring de l’année

Daphné/Ben Decca

6. Clip vidéo de l’année

La Sauce (Reniss)

7. Voix Féminine de l’année

Daphné

8. Voix Masculine de l’année

Mr Léo

9. Chanson de l’année

On va gérer (Mr Léo)

10. Album de l’année

Playlist (X-Maleya)

11. Artiste Féminine de l’année

Lady Ponce

12. Artiste Masculin de l’année

X-Maleya

Catégories hors compétition:

«Balafon d’Honneur» : pour célébrer les étoiles camerounaises de la musique, parmi lesquels:

1. Aladji Touré (Instrumentiste)

2. Sisi Dipoko (Artiste musicien)

3. Jean Dikoto Mandengué (Instrumentiste)

4. Dina Bell (Artiste musicien)

«Balafon Spécial»: décerné aux mécènes ouvrant dans la production et la promotion de la musique camerounaise. Il s’agit de:

1. Salatiel (Alpha Better Records)

2. Jacques Logmo (CRTV FM 105 Douala)

3. Alain Noumsi (Producteur et distributeur de musique, ex-MC Pop Music)

4. Foly Dirane (CRTV Télé Yaoundé – retraité)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Yahya Jammeh, ici lors d'un rassemblement à Banjul le 29 novembre 2016

Gambie : Yaya Jammeh rejette finalement les résultats de la présidentielle

Canal Presse sur Canal 2

Cameroun : Canal 2 international, la chaîne privée sur qui personne n’aurait misé