in

L’Avocat de Laurent Gbagbo s’exprime : « Il a été acquitté, son innocence a été reconnue par les juges»

L'Avocat de Laurent Gbagbo s'exprime : « Il a été acquitté, son innocence a été reconnue par les juges»

La Cour pénale internationale (CPI) tient depuis ce matin du vendredi 1er février une audience sur la demande du procureur de maintenir en détention l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, dont la mise en liberté a été suspendue malgré son acquittement il y a plus de deux semaines.


L'Avocat de Laurent Gbagbo s'exprime : « Il a été acquitté, son innocence a été reconnue par les juges»
Laurent Gbagbo et Charles Ble Goude – DR

Me Emmanuel Altit, avocat à la défense de l’ex-chef d’État ivoirien a réfuté toute tentative de libération sous conditions de son client Laurent Gbagbo : « Cela n’est pas possible ! La liberté est un droit essentiel qui appartient à tout individu. Il a été acquitté, son innocence a été reconnue par les juges, il est impossible de limiter sa liberté », a-t-il argumenté d’un ton ferme.

En ou, le conseil principal Gbagbo, a affirmé qu’il n’est pas possible d’envisager de limiter la liberté d’une personne acquittée. Pour Me Altit, l’appel de la procureure Fatou Bensouda n’a pas d’effet. « Le statut d’un acquittement est simple. Il recouvre ses droits. Il a été reconnu innocent. Aucun acquitté dans aucune juridiction internationale n’a jamais été détenu en attendant un jugement en appel. Toute autre mesure restrictive est tout simplement incompatible », a-t-il illustré.

D’après les avocats à la défense de Gbagbo, il n’existe pas circonstances exceptionnelles dans le jugement de la chambre de première instance : « Le procureur est incapable de démontrer la moindre erreur de la chambre de la chambre de première instance. Le procureur n’a démontré aucune existence des circonstances exceptionnelles », regrette Me Altit.

Dans la même logique, la défense de Blé Goudé dirigée par, Me Alexander Knoops, est intervenue en demandant une mise en liberté sans condition de son client.

De mémoire, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé étaient accusés de quatre chefs de crimes contre l’humanité : meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains, pour lesquels ils ont toujours plaidé non coupables. L’annonce de l’acquittement de l’ancien président ivoirien avait provoqué des scènes de liesse chez ses partisans en Côte d’Ivoire.

L’acquittement de M. Gbagbo intervient à une période sensible pour le pays, à l’approche des élections de 2020 visant à élire un successeur au président Alassane Ouattara, qui a annoncé qu’il ne se représentait pas après deux mandats de cinq ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Le message « fraternel » de Koppo à Valsero, après l’avoir rencontré en cellule

    Cameroun : Le message « fraternel » de Koppo à Valsero, après l’avoir rencontré en cellule

    Manifestations du MRC : Les journalistes arrêtés chez Albert Dzongang sont libres

    Manifestations du MRC : Les journalistes arrêtés chez Albert Dzongang sont libres