in

Côte-d’Ivoire : la CPI ordonne la remise en liberté de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé

Côte-d’Ivoire : la CPI ordonne la remise en liberté de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont fixés sur leurs demandes de mise en liberté provisoire et d’acquittement déposées.  La chambre ordonne leur mise en liberté immédiate.


Côte-d’Ivoire : la CPI ordonne la remise en liberté de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé
Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé – capture écran 

Huit années après la chute de l’ancien président ivoirien, et trois ans après le début de son procès à La Haye pour crimes contre l’humanité, les juges de la 1ere chambre de la Cour pénale internationale (CPI) ont répondu favorablement à la demande de remise en liberté formulée par les avocats de Laurent Gbagbo et de son coaccusé, Charles Blé Goudé, son ancien ministre de la Jeunesse, qui était également le leader des Jeunes patriotes. Cette décision intervient après quatorze demandes successives de liberté provisoire refusées, et fait suite à l’audience qui s’est tenue le 13 décembre dernier.

La CPI « fait droit aux demandes d’acquittement » des avocats de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, et « ordonne la mise en liberté » des deux hommes.

Arrêté le 11 avril 2011 à Abidjan et détenu, dans un premier temps, à Korhogo, dans le nord de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo avait été transféré à La Haye le 29 novembre 2011. Son procès a démarré le 28 janvier 2016. Poursuivi pour « crimes de guerre et crimes contre l’humanité », l’ancien président ivoirien a toujours plaidé non coupable. Au fil des 231 jours d’audiences sur le fond, plus de 80 témoins se sont succédé à la barre.

Pour rappel, cette mise en liberté de Laurent Gbagbo et Blé Goudé intervient quelques mois après la sortie de prison de Simone Gbagbo par grâce présidentielle d’Alassane Ouatara.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Mémoire : 48 ans déjà que le Cameroun a perdu une grande figure de son histoire, Ernest Ouandié

    Mémoire : 48 ans déjà que le Cameroun a perdu une grande figure de son histoire, Ernest Ouandié

    Cameroun : Maurice Kamto présente des vœux de nouvel an à la presse

    Cameroun : Maurice Kamto présente des vœux de nouvel an à la presse