in

Attaques de Bangourain : Le SDF accuse Paul Biya et le tient pour responsable

SDF CONFERENCE

Dans un communiqué de presse sanctionnant les travaux de la réunion de crise tenue le 30 novembre 2018 à Bafoussam, suite aux attaques de Bangourain, le Social Democratic Front (SDF) rejette la faute au Président de la République.


SDF CONFERENCE
Conférence SDF – DR

Pour le parti de Ni John Fru Ndi, Paul Biya refuse d’écouter les camerounais anglophones. Le SDF « condamne avec véhémence le refus de Monsieur Biya à écouter les compatriotes anglophones, chose qui met en péril l’unité et la paix dans notre pays », peut-on lire dans le communiqué.

Parmi les positions prise au cours de cette réunion de crise, le SDF « accuse le gouvernement d’être responsable de l’échec des démarches des hommes de bonne volonté pour faciliter la création d’un environnement propice au dialogue et à la sortie de crise ».

Pour approfondir :   Grand dialogue national : La méthode entonnoir de Paul Biya

Le SDF demande également à Paul Biya de relaxer tous les prisonniers anglophones, de faciliter le retour au pays de ceux qui sont en exil. Bien plus, il demande aux camerounais de condamner le discours de haine et de tribalisme véhiculé sur les réseaux sociaux.

Dans son message de fin d’année 2018, Paul Biya promet de neutraliser les séparatistes qui ne veulent pas répondre à son appel à la paix, comme l’a rapporté LeBledParle.com.

Ci-dessous, l’intégralité du communiqué du SDF.

Pour approfondir :   André Luther Meka : « Cardinal Tumi n’a jamais été kidnappé… c’était du théâtre »
SDF Attaque Bangourain1
Communiqué du SDF sur l’attaque de Bangourain (1) – DR
SDF Attaque Bangourain2
Communiqué du SDF sur l’attaque de Bangourain (2) – DR


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paul Biya, président de la république du Cameroun a tenu son discours de fin d'année

Crise anglophone : Paul Biya promet de neutraliser tous les séparatistes qui refusent de joindre son appel à la paix

gouverneur adolphe lele l afrique

Crise anglophone : Les sécessionnistes attaquent le gouverneur du Nord-Ouest