in

Après les enseignants, les transporteurs lancent un mot d’ordre de grève illimitée

Les signataires du mot d’ordre de grève donnent encore une semaine au gouvernement pour mener à bien les négociations.

 

Le collectif des présidents nationaux des syndicats des transports routiers du Cameroun a formulé une correspondance au premier ministre Joseph Dion Ngute portant objet de « confirmation de mot d’ordre de grève illimité et pacifique prévue pour le lundi 28 mars 2022 sur toute l’étendue du territoire camerounais », peut-on lire.

Le chef du gouvernement a encore les jours devant lui pour amener les transporteurs à avorter le mouvement annoncé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Trois jeunes garçons abattus à Bamenda

    Route Babadjou-Bamenda : Les travaux sur la section Babadjou-Matazem bientôt relancés