in

Après l’interpellation de Billy Akele, la France menace d’expulser de son territoire, les étrangers fauteurs de troubles

Bill

C’est à la suite de l’interpellation à Paris le 22 septembre 2020, de Billy Akele, un fervent défenseur du régime de Yaoundé, que le ministre français de l’Intérieur a mis en garde des étrangers qui constituent une menace à la paix et à l’ordre public.

Bill
Billy Akele (c) Droits réservés

Dans son communiqué il y a une semaine, l’ambassadeur du Cameroun en France, André Magnus Ekoumou informait l’opinion que le citoyen camerounais Billy Akele avait été interpellé par la police française en possession d’une « arme à feu » dans son sac.

C’était le 22 septembre 2020, lors de la marche du Mouvement pour la renaissance du Cameroun(MRC) initiée par son leader Maurice Kamto.

C’est ce fait que la représentation diplomatique du Cameroun au pays d’Emanuel Macron n’a non plus apprécié dans son communiqué que la France a également condamné dans une correspondance adressée aux préfets des départements le 29 septembre 2020 et portant objet « instruction relative à l’éloignement des étrangers ayant commis des infractions graves ou représentant une menace grave pour l’ordre public ».

Dans sa correspondance, Gérald Darmanin écrit : « La France, fidèle à sa tradition d’ouverture, doit continuer d’accueillir sur son sol des personnes ayant vocation à y résider régulièrement, que ces personnes aient besoin de protection ou qu’elles contribuent à la vie économique ou au rayonnement de notre pays. Pour que cette tradition ouverture ait une force, nous devons agir avec fermeté contre les étrangers qui, par leurs agissements, constituent une menace grave pour l’ordre public », peut-on lire dans la correspondance.

France One.jpg

France Two.jpg

 

 

Ci-dessous l’intégralité de la correspondance du ministre de l’Intérieur.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Jerome Onguene

    Jérôme Onguéné : « le but est de bien de se préparer pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations »

    Siwer

    Le Camerounais Alexandre Siewé nommé par Ahmad Ahmad