in

Après avoir publiquement soutenu Shakiro, Mani Bella présente ses excuses et fait une promesse aux Camerounais

mani bella

Lynché sur les réseaux sociaux après avoir pris fait et cause pour l’homosexuel Shakiro incarcéré à la Prison de New-Bell depuis plusieurs jours, Mani Bella s’est ravisée dans une nouvelle publication partagée ce 24 février 2021.


mani bella
Mani Bella (c) Droits réservés

L’auteure du titre à succès « Pala Pala » accumule les casseroles ces dernières semaines. D’abord, sa chanson « Vœu de chasteté » s’est heurtée au rejet du public camerounais en raison des paroles jugées obscènes qui y sont véhiculées. Dans la foulée de ce flop musical, Mani Bella a décidé de s’attaquer à un sujet sensible ; celui de l’homosexualité. En effet, l’artiste de bikutsi affirmé son soutien à Shakiro, un célèbre homosexuel camerounais récemment écroué à la Prison centrale de New-Bell à Douala. Dézingué par les internautes camerounais, la chanteuse a fait son mea culpa ce jeudi 24 février 2021.

« Bonjour famille. Pour une première fois, moi Mani Bella. Je tiens à présenter humblement et sincèrement des excuses à tous ceux qui se sont senti blesser et offenser par mon appel au pardon d’hier. Mes émotions et mon côté maman ont pris le dessus et j’ai voulu en tant que chrétienne appeler au pardon et à l’amour du prochain…», explique-t-elle. « La loi c’est la loi et, elle doit être respecter par tous. Dès cet instant je promets ne plus déranger vos yeux ici avec mes longs postes et avec ma sincérité dérangeante ».

« Mes futurs projets Musicaux parleront exclusivement de l’amour fraternel »

« Je serai très calme, gentille et vraiment chaste. Si j’ouvre encore ma bouche ici sur les sujets de ce pays enlevez mon nom. Je promets aussi que, dès aujourd’hui, mes futurs projets Musicaux parleront exclusivement de l’amour fraternel, de Dieu, et des sujets qui ne sont pas sensibles, dans un français très simple et approximatif afin de ne plus heurter qui que ce soit », promet-elle avant de se muer en conseillère pour Shakiro.

« Toi là, me voici qu’on vilipende partout, me voici que les gens veulent manger à cause de la pitié que j’ai pour tes parents sûrement très mal en ce moment. Si tu as la grâce d’avoir une chance d’être réintégrer dans la société stp fais honneur à tes parents et deviens un homme travailleur et discret. Un exemple positif qui sensibilisera sur ce fléau, ses risques et son immoralité. Exactement comme j’ai fait avec le ndjansang (dépigmentation de la peau). Bisous famille et désolée encore d’être comme je suis…».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gazer

Siphonage du gaz domestique : Luc Magloire Mbarga Atangana détient la solution

Motazar

Cameroun : Une nouvelle plateforme pour faciliter l’immatriculation des agents publics dans le fichier du fisc