in

Après avoir nettoyé une quarantaine de membres du MRC de son mur, Dieudonné Essomba passe « au débat utile »

Essom

L’économiste a exclu 47 membres du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) de son mur Facebook le 28 avril dernier et procède ensuite à  un rappel à  l’ordre.

Essom
Dieudonné Essomba (c) Droits réservés

A la suite de cette réaction farouche équivalente aux invectives que Dieudonné Essomba dit recevoir des membre du MRC dont le  Pr Maurice Kamto est leader, il entretient le reste de ses followers sur les objectifs de sa page Facebook.

Pour lui, la ligne éditoriale de son mur s’incrit en droite ligne aux publications qui requièrent  des débats courtois entre intervenants. Sous ce rapport, il invite ses internautes à être disciplinés, au risque d’être voués à  la même sentence que les 47 autres.

Lebledparle.com vous restitue cette publication de Dieudonné Essomba.

 

Maintenant, place au débat utile !

Maintenant qu’il apparaît de manière claire que j’ai eu le dessus sur la Meute à Kamto, je peux me consacrer désormais à la vraie réflexion pour le pays.

Certains me reprocheront de leur avoir répondu ! Mais non ! Il fallait hurler avec les loups, en leur montrant qu’ils n’ont aucun monopole ! S’ils sont sauvages, ils peuvent trouver plus sauvages qu’eux et s’ils sont tribalistes, on peut leur opposer le grand-frère du tribalisme.

Encore heureux qu’ils n’aient jamais manifesté leur folie dans la réalité ! Ils auraient subi de sérieuses infirmités à travers des coups de poing.

Qui vous a même menti que connaître l’école crée la mollesse chez les frappeurs ? Bien au contraire, l’Ecole rend la frappe plus dure et plus douloureuse.

Ceci dit, trêve de diversion ! Jusqu’à ce jour, j’ai autorisé tout le monde à vomir n’importe quelle insanité sur mon mur, ce qui a souvent créé des diversions conduisant à abandonner la réflexion de fonds pour des querelles inutiles.

Mon but ici était de laisser faire, afin de montrer que je n‘ai rien à cacher et que surtout, je frappe très dur tout en supportant tous les coups. Je ne suis à l’aise que lorsque on m‘insulte, qu’on me calomnie, car cela me donne la force d’affronter n’importe quelle Meute en la frappant à gauche et à droite.

Mais afin qu’on ne se disperse en permanence sur des débats futiles, j’ai décidé de bloquer immédiatement tout individu qui s’écarte des débats que j’initie.

Ces débats sont nécessaires, maintenant que le Cameroun est au bord du rouleau.

Je vous prie donc, si vous voulez intervenir sur mon mur, d’être poli, bien élevé et doux comme moi-même.

Cela ne m’empêchera pas de surveiller tous les murs pour identifier ceux qui m’attaquent afin d’engager la riposte.

Ni même, de temps en temps, d’attaquer Kamto et sa racaille s’ils continuent à polluer l’espace politique et étatique du Cameroun.

Car on ne m‘attaque pas en vain.

EKOUTA MEBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    DD Essomba

    Dieudonné Essomba dévoile les noms de ses «47 extrémistes du MRC»

    Dybala Pauloo

    Coronavirus-football : Un joueur de la Juventus testé positif pour la 4e fois en 1 mois et demi