in

Appel à l’insurrection : Le gouvernement met de nouveau en garde Maurice Kamto 

Sadi Com

Après la sortie de Paul Atanga Nji le 7 septembre dernier, René Emmanuel Sadi prévient à son tour, ceux qui appellent à l’insurrection dans les jours à venir.

Sadi Com
René Emmanuel Sadi (c) Droits réservés

Le 7 septembre 2020, le ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji a tenu un point de presse après convocation du corps électoral par le président de la république.

Au cours de la rencontre avec les médias, le Minat a rassuré l’opinion que les élections régionales du 6 décembre 2020 se dérouleront dans le calme mais il a prévenu les leaders politiques qui appellent à l’insurrection, à l’instar de Maurice Kamto.

Dans un communiqué en date du 15 septembre 2020, le porte-parole du gouvernement a une fois de plus mis en garde le leader du MRC qui entend mener une « marche pacifique » le 22 septembre 2020.

« Le gouvernement de la République a pris connaissance des appels à l’insurrection et au renversement des institutions de la République, par des responsables d’un parti politique », introduit René Emanuel Sadi.

S’appuyant sur les textes en vigueur, « le gouvernement tient à rappeler qu’aucune manifestation ne saurait être considérée comme pacifique lorsque le but déclaré est le lancement d’un mouvement insurrectionnel et le renversement d’institutions républicaines démocratiquement élues », précise le ministre de la Communication.

Pour approfondir :   Armand Noutack : « si vous vous réclamez du président Maurice Kamto, cessez de rabrouer nos icônes nationales »

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mvondo Biyam

Cameroun : Paul Biya nomme des Magistrats dans les tribunaux militaires

djaili amadou amal 592x296 1558535927

Littérature : Un livre camerounais retenu dans la première sélection du Goncourt 2020