in

Anthony Pla fait des éloges à André Onana : « Les critiques finissent toujours par se taire parce que la meilleure des réponses est sur le terrain »

Anthony Pla félicite André Onana pour sa prestation héroïque lors du match entre le Cameroun et le Burundi.

enfant continent Andre Onana
André Onana - DR

André Onana est admirable

Le journaliste sportif souligne que malgré les critiques et les difficultés qu’Onana a pu rencontrer au fil des années, il a toujours été présent et performant pour son équipe nationale. Pla attribue en partie la qualification des Lions Indomptables pour la Coupe d’Afrique des Nations à la première mi-temps exceptionnelle d’André Onana, qui a su préserver sa cage inviolée. Il exprime également des réserves sur le milieu de terrain de l’équipe camerounaise. En fin de compte, Pla considère qu’Onana mérite des félicitations pour sa contribution au succès de l’équipe et conclut en soulignant l’importance de la qualification pour le Cameroun.

« Pendant qu’Harry Maguire détournait le ballon dans ses propres filets avec l’Angleterre (le pauvre), André Onana préservait ses buts inviolés avec une prestation héroïque. C’est un destin croisé et une histoire de mental. Les critiques finissent toujours par se taire parce que la meilleure des réponses est sur le terrain. Quand je vois ce qu’Onana s’est pris par les dents depuis de longues années, depuis Hugo Broos même ou les gens disaient qu’il reniait son pays, le mec est toujours là, il est toujours fort et il continue de faire taire TOUT LE MONDE. Beaucoup auraient déjà explosé depuis, mais pas lui. C’est admirable », écrit-il.

Pour approfondir :   Fichier électoral du Cameroun : Elecam sur le banc des accusés

« Il aura fallu une énorme erreur du Burundi pour voir Mbeumo en profiter. Suivi d’un but de Christopher Wooh. Ceci rend la 1ere mi-temps d’André Onana encore plus déterminante !! Mais franchement, le milieu de terrain des Lions Indomptables est à revoir », commente-t-il pendant le match.

« J’espère que nos amis Camerounais n’ont pas perdu leurs organes ou leur hemle.  Les Lions Indomptables se qualifient pour la CAN et peuvent remercier un grand, très grand André Onana (préparez-lui l’Okok il le mérite). Mbeumo & Wooh étaient les buteurs mais il fallait bien que Vincent Aboubakar, chez-lui, mette un point final esthétique et appliqué au bout des arrêts de jeu. Il faut féliciter le Burundi qui a fait une énorme 1ere période mais qui a payé le prix de son erreur en début de 2e mi-temps ce qui a tout changé », indique l’analyste sportif pendant la seconde manche du match contre le Burundi.

Pour approfondir :   Communiqué : La Fecafoot réagit aux clashs de ce matin à Tsinga et convoque un Comité d'urgence

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIC Foot

(Tribune) Plusieurs hirondelles ne font pas le printemps, non plus !

plaque obc

Cameroun : Augmentation des frais d’examen au Probatoire et Baccalauréat