in

Alex Nguepi : « le fédéralisme est une solution pour le Cameroun »

Alex Nguepi

Sur sa page Facebook, l’ancien militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) porte critique sur le dernier meeting du parti de Maurice Kamto. Il dit que la présence massive était le fruit des charters. Et que chaque leader peut mobiliser dans sa communauté. Enfin, il pense que le fédéralisme est la solution au pays de Paul Biya.

Ci-dessous, le texte intégral

Honte à ceux qui ont organisé la comédie de meeting à Nkongsamba avec des charters et prétendent que leur  peuple est avec eux.

Que dire d’Eto’o Fils qui n’a rien organisé mais les populations sont massivement sorties pour l’accueillir ?

Sachez que chaque leader a son peuple, le président de l’UNDP est à mesure de remplir 10 stades omnisports à Garoua, la présidente de l’UDC peut mobiliser toutes les populations du Noun, le président du PCRN peut en faire autant au Nyong en pays Bassa  Que dire du président du SDF à Bamenda si les conditions de sécurité étaient remplies

Arrêtez de dire le peuple est avec vous car chaque leader a son peuple.

L’une des raisons pour lesquelles le fédéralisme est une solution pour le Cameroun est que chaque leader sera leader là où son peuple se trouve et les leaders fédéraux seront ceux qui ont réussi à transcender la notion de peuple basée sur la notion d’appartenance ethnique

Mais parlerons de peuple Camerounais….Le RDPC ,UPC, UNDP, MRC, ANDP, UDC, ect Sont ces partis qui refusent toute modification du système institutionnel cameroun par pure égoïsme ..chaque région veut sa part du gâteau national et on n’aura rien à  cirer de Yaoundé…il ya des gens qui vivent dans des états Fédérés aux Usa en Allemagne et s’en foutent de qui est président à  l’état central

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coachs developpement

Sébastien Eloundou: « Aucun coach en développement ne possèdent une entreprise »

Armand Noutack

Aïssatou Bouba Dalil : « Le candidat d’Armand Noutack à la présidentielle de 2025 n’est pas Maurice Kamto»