in

Aïssatou Bouba Dalil : « Le candidat d’Armand Noutack à la présidentielle de 2025 n’est pas Maurice Kamto»

Armand Noutack

Dans une publication, Armand Noutack II, militant du MRC a marqué son désaccord par rapport à l’annonce de participation du MRC aux prochaines échéances électorales. Son ami politique Aïssatou Bouba Dalil fait savoir sur son compte Facebook qu’Armand Noutack II n’a pas pour candidat Maurice Kamto pour la prochaine élection présidentielle. Bien plus, elle affirme que son camarade politique n’a pas bien fait ses calculs politique et est piégé désormais.

Lebledparle vous propose le texte intégral

PILE JE GAGNE FACE TU PERDS !

Le candidat d’Armand Noutack à la présidentielle de 2025 n’est pas Maurice Kamto.

En réalité, il est déjà, avec ses publications controversées contre les cadres du MRC, en campagne, mais pour un autre candidat ! Voilà pourquoi il est apparu déstabilisé après l’annonce sans appel de notre leader à Nkongsamba, lorsqu’il a affirmé que notre parti, le MRC, participera à toutes les élections en 2025. Plus encore, il a été ASSOMMÉ lorsque le Président élu a dit que nous irons POUR GAGNER !

Mais parce que M. Noutack était persuadé que notre parti boycotterait le RDV de 2025. Il s’est engagé dans le parti à la veille des échéances électorales précédentes en espérant en tirer profit par une désignation pour défendre les couleurs du parti lors des législatives ou municipales. Mais il n’en a rien été et la décision de boycotter le double scrutin de 2020 a douché ses espoirs stomacaux.

Quand il dit que le Président Kamto n’aurait pas dû faire cette annonce maintenant, qu’il aurait dû attendre 2024, qu’il se désolidarise même de cette annonce, dans des termes par lesquels personne ne s’adresse ainsi à son Président, c’est parce qu’il est pris le cul entre deux chaises : il a misé tous ses œufs dans un seul panier et est entrain de se rendre compte que, vu le virage à 380° qu’il a pris pour se convaincre d’avoir fait le bon choix, en invectivant, insultant, dénigrant ceux qui sont encore ses camarades au MRC, il lui sera difficile voire impossible de revenir en arrière parce que le parti donnera tout, je dis bien tout, pour gagner toutes les élections en 2025.

À ce stade de notre combat, seules les personnes pétries de convictions inébranlables iront jusqu’au bout. Comme je l’ai toujours dit, la confiance en politique, c’est UN SEUL TOUR ! Quelqu’un qui a eu l’honneur d’être si proche du Président national, en siégeant au sein de l’illustre instance qu’est le Directoire National, ne peut pas prétendre revenir comme si de rien n’était après avoir ostensiblement manqué de respect à notre BOSS publiquement sur facebook, à moins de faire amende honorable et de devenir un cadre discipliné, ce qui n’en prend pas la voie.

L’annonce par le PN de la participation du MRC aux élections en 2025 lui coupe l’herbe sous le pied : parce que malgré tout le désordre que M. Noutack cause au sein de notre famille politique et son choix dont plus personne ne doute, il a du mal à partir de nos rangs, parce qu’il veut y garder un pied, au cas où … au cas où il échoue de l’autre côté voyez ?

Sauf que notre Président ne peut pas s’entourer de personnages aussi chancelants et imprévisibles pour le reste des marches qui nous séparent de la Victoire. C’est pourquoi, à défaut de partir de lui-même, je doute fort que ce cadre très indiscipliné fasse encore partie de la nouvelle équipe dirigeante autour de Maurice Kamto après la Convention de 2023.

Aïssatou

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alex Nguepi

Alex Nguepi : « le fédéralisme est une solution pour le Cameroun »

Coachs milliardaires

Sébastien Eloundou : « Que les agents des impôts se lancent derrière ces coachs milliardaires. Ils nous doivent de l’argent.»