in

Alex Gustave Azebazé : « le piège se referme sur Ndoki, une apparente réformiste »

Le journaliste s’est exprimé sur l’exclusion de Michèle Ndoki du MRC, comme l’a constaté Lebledparle.com dans une publication sur Facebook, le vendredi 14 juillet 2023.

Ndoki Sonia M
Michèle Ndoki sur Canal 2 international - DR

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), principal parti de l’opposition a définitivement exclu Michèle Ndoki, une des principales figures de ce parti, après des mois de tensions et des incompréhensions avec le directoire sur ses intentions. La décision date d’une semaine et n’a été communiquée que jeudi 13 juillet 2023.

Me Ndoki est tombé dans le piège

« Le piège pour Kamto et le MRC aurait été d’exclure Ndoki après son apparition sur Canal 2 international il y a plus d’un an alors qu’on la disait en exil en Côte d’ivoire. Elle y avait en effet déclaré des choses très graves contre l’ordre statutaire connu du parti. Mais comme elle avait en même temps déclaré sa candidature à la tête du MRC, beaucoup de militants peu informés auraient conclu à un règlement de comptes si elle était sanctionnée voire même seulement convoquée devant l’instance disciplinaire. Et le temps des explications aurait été trop long pour la direction du parti. En laissant Michele Ndoki croire qu’elle avait la licence pour faire tout ce qu’elle voulait,  l’appareil dirigeant du Mrc l’a poussé à des attitudes peu acceptables par les véritables militants du parti. Par exemple, la reprise du discours du pouvoir contre le MRC notamment sur la violence lorsqu’elle a lié ce parti aux casses. Et quand on sait le prix que ces militants savent leur parti durement payer  pour ces accusations, le fruit était mûr pour être cueilli sans risque de renverser l’arbre. Ne maitrisant pas ses nerfs, Me Ndoki a commis sa pire erreur de communication après l’expulsion de son ami politique Tamfu d’une réunion du directoire en liant son parti aux casses. Elle s’est aliéné même des militants hésitants voire modérés.   Elle ne pourra éventuellement rebondir politiquement qu’ailleurs mais jamais sur la base du Mrc comme elle pouvait l’espérer secrètement en lançant de manière préventive son mouvement dit « Les Bâtisseurs «  », écrit l’éditorialiste indépendant.

Pour approfondir :   Marafa Hamidou Yaya exprime ses condoléances à la famille de Germaine Ahidjo

Michèle Ndoki, l’idéaliste

« Maitre Michèle Ndoki est une idéaliste, et elle est déterminée à faire la différence grâce à son implication dans la vie politique du Cameroun. Elle a entretenu une relation dysfonctionnelle avec Maitre Maurice Kamto, un homme politique indifférent aux motivations politiques de ses camarades. Si elle est idéaliste, c’est qu’elle peut avoir été naïve, ce sont parfois des défauts féconds, qui produisent, une exclusion, une porte fermée, c’est toujours une occasion de réviser le tir, d’avancer plus vite. Mais sur le plan de son image, elle apparaît comme plus susceptible d’être un homme-lige qune potentielle leader éclairée », pense l’Enseignant-Chercheur sur son compte Facebook, le lundi 17 juillet 2023.

Pour approfondir :   Cameroun : Voici pourquoi les 33 ans de pouvoir de Paul Biya divisent les Camerounais

Après la sortie de Michèle Ndoki dans Interview Exclusive sur Canal 2 international, Michel Ngatchou accuse la France. « J’ai retenu de cette interview que Michelle Ndoki Sonia lancera un mouvement. Celui des bâtisseurs du Cameroun. J’ai écouté ses arguments sur son exclusion du parti MRC auquel elle a appartenu. Seulement, je pense qu’elle ne fera pas long feu sur la scène politique nationale puisqu’elle rejoint les mouvements de l’opposition qui combattra l’opposition. Décidément les gens de 82 ont un engrenage bien huilé pour broyer toute velléité qui s’oppose au système que leur a légué la France et entretenu par elle. Il faut chasser la France du Cameroun », écrit l’ancien journaliste en service à Equinoxe TV.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ngambou Esaie 2 section

[Tribune] Quand la caserne…s’éveille

Ville de Douala

Bonabéri : Une femme enceinte et un conducteur décèdent dans un accident de la route