in , ,

Afrique du Sud : Une femme s’est fait violer plusieurs fois parce qu’elle est albinos

La Sud-africaine raconte que ses bourreaux l’ont violée plusieurs fois pendant sa jeunesse parce qu’ils pensaient pouvoir guérir des certaines maladies cliniquement incurables.

Regina Mary Ndlodvu milite pour une meilleure compréhension de l'albinisme - (c) BBC
Regina Mary Ndlodvu milite pour une meilleure compréhension de l'albinisme - (c) BBC

Avoir des rapports intimes avec un albinos, nous préserve-t-il de certaines maladies ? La Sud-Africaine de 34 ans, Regina Mary Nlodvu, née avec l’albinisme en payé le prix. Selon les informations confiées à BBC, elle a été violée plusieurs fois par plusieurs hommes depuis sa tendre enfance.

Regina Mary Nlodvu raconte qu’elle jouait dans son jardin lorsqu’elle a été agressée sexuellement pour la première fois par un homme en qui elle avait confiance. « Il m’a offert des bonbons et m’a demandé de m’asseoir sur ses genoux », se souvient-elle.

Par la suite confie-t-elle, le même homme était devenu fréquent chez elle un jour, sous prétexte de rendre visite à ses parents. Mais en réalité c’était pour l’a agressée sexuellement. De douloureuses expériences qu’elle vécues à de nombreuses reprises au cours des années qui ont suivi. Il n’était pas le seul, dit-elle à la BBC. Regina dit avoir subi d’autres agressions – sexuelles et non sexuelles – au fil des ans.

Pour approfondir :   Cameroun : Anne Féconde Naoh appelle Cavaye Yeguié Djibril à présenter un test négatif du Covid-19

La jeune femme de 34 ans explique que son agresseur l’a prise pour cible parce qu’elle est née avec l’albinisme, une maladie héréditaire qui affecte la production de mélanine, le pigment qui donne sa couleur à la peau.

La BBC informe en effet qu’en Afrique du Sud, certains croient qu’avoir des rapports sexuels avec des personnes atteintes d’alpinisme peut guérir du VIH.

Aujourd’hui, après des années de lutte contre la dépression, l’actrice sud-africaine née en Zambie milite pour une meilleure compréhension des personnes vivant avec cette maladie.

Pour approfondir :   Gabon : Un soutien de Jean Ping rejoint Ali Bongo

1 Comments

Leave a Reply
  1. Je suis triste
    Je suis extrêmement peinée pour vous madame.
    Les pédophilies et perverses ont toujours un truc à raconter pour expliquer leurs crimes, tous qui ont abusé de vous méritent une peine capitale .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tagne Etoo

Sanction contre Kadji Sport Academy : Jean Bruno Tagne tacle durement Samuel Eto’o

Quatre enfants meurent par noyade à Maroua

Maroua : Cinq enfants dont quatre de la même famille, meurent par noyade