in

Abel Mbengue : « C’est Eto’o qui a influencé le processus électoral à la FECAFOOT »

Mbengue Ablel

Invité de la dernière production du célèbre programme « Le débat africain »,  Abel Mbengue accuse Samuel Eto’o d’être l’une des causes des divisions au sein du football camerounais.


Mbengue Ablel
Abel Mbengué (c) Droits réservés

Le football camerounais vit des moments troubles depuis de nombreux mois. Le championnat local est à l’arrêt en raison d’une guerre de leadership entre la FECAFOOT et la Ligue de football professionnel. Le nom du quadruple Ballon d’Or africain est très souvent associé aux dites tensions. L’ancien journaliste à la Crtv Abel Mbengue a confirmé ses rumeurs dimnche sur les antennes de Radio France international « Monsieur Eto’o s’est mêlé dans des querelles qui ne sont pas à son niveau », lance-t-il avec assurance.  « Il s’est passé que Monsieur Eto’o a influencé avec Monsieur Happi le processus électoral (…) Mais vous voulez l’unité, nulle part il n’a été pour cette unité. Je prends l’exemple du dernier match au stade de Yaoundé où toutes les icones africaines ont été appelées pour et Eto’o a refusé», relate Abel Mbengue dans l’émission débat africain présentée par Alain Foka sur RFI le 31 janvier 2021.

Le porte-parole du Cocan 20-21 reproche également au meilleur buteur de l’histoire des Coupes d’Afrique des nations de ne pas respecter ses aînés à l’instar de Roger Milla. En effet, raconte M. Mbengue, durant leur dernière rencontre au Stade Ahmadou Ahidjo, Eto’o a refusé de saluer l’ancien buteur du Tonnerre Kalara club.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

88c91ed530904468cb298cc7d844cd73 L

La guerre entre Minette Libom Li Likeng et Judith Yah Sunday s’intensifie

60 Camerounais en situation irrégulière aux Etats-Unis appelés à regagner le bercail