in

Yvan Neyou et Saint-Etienne se jouent de la sélection camerounaise

Neyou Lions

Yvan Neyou a été annoncé forfait pour le prochain rassemblement des Lions indomptables en raison d’une blessure à l’épaule. Laquelle, selon les premières informations, devaient l’éloigner des terrains plusieurs semaines. Mais, le leader technique du milieu stéphanois a bel et bien joué hier face à Rennes en Ligue 1.

Neyou Lions
Yvan Neyou (c) Droits réservés

L’on savait déjà qu’Yvan Neyou n’honorera pas sa première sélection avec l’équipe nationale du Cameroun. Son club l’avait annoncé blessé pour plusieurs semaines et donc, forfait pour le stage des Lions indomptables aux Pays-Bas durant le début du mois d’octobre. Ce qu’on ignorait par contre, c’est qu’il serait disponible quelques jours plus tard pour évoluer avec Saint-Étienne.

Cameroun : le dindon de la farce ?

Sorti à dix minutes du terme du match de la 4ème journée de Ligue 1 face au FC Nantes, le joueur de 23 ans s’était luxé l’épaule. Selon nos confrères de «l’Equipe», il souffrait d’une entorse acromio-claviculaire. Malgré cette blessure, Yvan Neyou a fait partie du groupe de Saint-Etienne qui s’est incliné 3-0 hier contre le Stade Rennais. Mieux, le Camerounais a disputé l’intégralité de la seconde période. La récupération rapide du jeune prodige et surtout, son absence de la liste d’Antonio Conceiçao est une curiosité qui a interpellé plus d’un.

En effet, alors qu’il a fait partie de la pré-sélection de 32 joueurs pour le stage aux Pays-Bas du 5 au 13 octobre prochains et le match amical face au Japon le 9 octobre à Utrecht, Neyou a finalement été écarté de la liste définitive de 24 joueurs manifestement, selon sa volonté et celle de son club.

Pour approfondir :   Jean-Bruno Tagne : « Les dirigeants de la Fécafoot et du ministère des Sports sont pris au piège de leur attentisme légendaires »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bahok steph

Stéphane Bahoken se prononce sur sa non sélection et affirme ne rien comprendre

cameroon Crise anglo

Voici les conditions posées par les séparatistes pour une reprise effective des cours en zone anglophone