in

Yaoundé : 25 ans de prison ferme pour une adolescente accusée d’avoir empoisonné son amie

Le verdict du procès de Jenny Ndebi Yousseu, une jeune adolescente de 19 ans accusé de meurtre par empoisonnement, a été rendu ce 6 octobre.

Poison image
Empoisonnement-Image d'illustration

Cet assassinat digne d’un scénario de film nollywoodien, a fait grand bruit au sein de l’opinion publique camerounaise. Jenny Ndebi Yousseu la présumée meurtrière, a reconnu lors de son procès, avoir versé une mystérieuse substance dans le verre de son ami. Elle a prétendu l’avoir fait dans le but de droguer son amie et de lui voler son téléphone portable, niant ainsi toute intention de meurtre. Cependant, les preuves et les témoignages présentés devant le Tribunal de grande instance du Mfoundi ont abouti à sa condamnation.

Une lourde peine de prison pour Jenny

Malgré la plaidoirie de l’avocat de Jenny pour une requalification des faits en homicide involontaire, le tribunal a maintenu la condamnation pour meurtre. Les juges ont reconnu le statut de délinquante primaire de Jenny et ont tenu compte de circonstances atténuantes. Sa peine a ainsi été réduite à 25 ans de prison ferme doublé d’un paiement de 37 000 francs de frais de procédure.

Pour approfondir :   Affaire J. Remy Ngono : Bruno Bidjang entre dans la liste noire de la BAS

Cette rocambolesque histoire remet au goût du jour, les préoccupations croissantes concernant la violence au sein de la société camerounaise, en particulier dans les milieux jeunes où des situations similaires deviennent légion. Les hommes de droit appellent à la sensibilisation de la jeunesse au sujet des conséquences liées à de tels actes. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Baf

Hôpital de Bafia : une mère et son enfant emprisonnés pour facture impayée, croupissent derrière les barreaux

Pemi Norvege

Faris Moumbagna, le jeune Lion qui brille de mille feux en Norvège convoité par Lille