in

Voici pourquoi certaines bières sont devenues rares sur le marché

Des difficultés de production aux négociations d’une éventuelle hausse des prix, les Camerounais sont en quête de leur breuvage favori.

Biere Camer
Bière, image d'illustration-DR

Depuis quelques mois, les Camerounais observent avec consternation la disparition progressive de leur boisson préférée : la bière. Cette situation, qui touche particulièrement la Société anonyme des boissons du Cameroun (Sabc), leader du marché, est le résultat d’une combinaison de facteurs défavorables.

Les coupures d’électricité à répétition constituent l’un des principaux obstacles à la production de bière. Ces perturbations, particulièrement intenses depuis décembre 2023, ont considérablement réduit les capacités de production de la Sabc. En outre, l’approvisionnement en pièces détachées s’avère problématique, retardant davantage la remise en service des équipements endommagés.

Chaîne d’approvisionnement fragilisée

Les fournisseurs locaux de la Sabc ne sont pas épargnés par les difficultés. Confrontés à leurs propres problèmes de production, ils accusent un taux de rupture de stocks record. Cette situation fragilise l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement et contribue à la pénurie de bière observée sur le marché.

Pour approfondir :   Pr Nkou Mvondo sur la taxation des transferts mobiles : « Nos fonctionnaires se comportent comme des souris »

Les pénuries de bière ont des répercussions importantes sur les distributeurs, qui peinent à répondre à la demande croissante des consommateurs. Cette situation entraîne des ruptures de stocks récurrentes et une hausse des prix de vente, pénalisant les consommateurs finaux.

Face à ces défis, la Sabc et le Syndicat national des distributeurs de boissons hygiéniques du Cameroun (Synasdibohycam) plaident pour une révision à la hausse des prix des bières comme l’a relayé Lebledparle.com dans un précédent article.

Pour approfondir :   Appel au boycott du défilé du 20 mai : Ni John Fru Ndi désavoue Jean Michel Nintcheu et Emmanuel Ntonga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gaz domestique

Les causes de la rareté de certaines marques de gaz domestique dévoilées par le gouvernement et la SCDP

Biya Paul 31 12 2023

Conflit Minsep-Fecafoot : Paul Biya tape du poing du sur la table