in

Les entreprises brassicoles du Cameroun réclament une augmentation du prix de la bière

Une correspondance dans ce sens a été adressée au gouvernement camerounais, a constaté Lebledparle.com.

Biere Camer
Bière, image d'illustration-DR

Les producteurs de boissons alcoolisées demandent au gouvernement d’augmenter le prix des bières de 50 FCFA. L’Association des producteurs d’alcool du Cameroun demande au gouvernement d’augmenter le prix des bières et des boissons gazeuses de 50 FCFA (ces prix sont soumis à une autorisation préalable, selon la loi, NDLR). C’est ce qu’elle a écrit dans une lettre envoyée le 20 décembre 2023 au Premier ministre, Joseph Dion Ngute.

Amortir les charges liées aux impôts

Cette demande a pour but de leur permettre de supporter la hausse de leurs impôts résultant de la loi de finances 2024 de l’État, signée par le président de la République le 19 décembre 2023. « La meilleure solution, qui convient à tous, est d’augmenter de 50 FCFA le prix de chaque bouteille de bière et de boissons gazeuses, dès que la loi de finances 2024 sera appliquée. Cette augmentation modeste ne sera acceptable pour les industriels que si la base de calcul du DA (droit d’accises) reste la même qu’aujourd’hui. Cette augmentation, combinée aux nouvelles mesures de la loi de finances 2024, permettra à l’État de percevoir en plus la TVA supplémentaire, et donnera la possibilité de faire une répartition entre les autres intervenants (producteurs, distributeurs et détaillants), répondant ainsi aux demandes des distributeurs et des barmen », dit-on dans la lettre.

Pour approfondir :   Loi des Finances 2021 : Laurent Esso réduit de 800 millions de FCFA, le budget de son département ministériel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Okol Djang Armand

Annie Payep juge maladroit le communiqué de Armand Okol sur Equinoxe Tv

Onana

Des interrogations à Manchester United après la sélection d’André Onana pour la CAN 2023