in

Verstappen – Hamilton : le duel s’annonce tendu jusqu’au bout de la saison en F1

image_22.jpg

On assiste, sans aucun doute, à la plus grande saison de Formule 1 depuis bien longtemps. En plus de l’engouement planétaire bien aidé par la réussite autour de la série Netflix Drive to Survive, la lutte pour le titre entre Lewis Hamilton et Max Verstappen est au maximum de la tension ! Pour le plus grand bonheur des fans de l’asphalte de longue date mais aussi des nouveaux suiveurs des monoplaces.

image_22.jpg

Aussi vite que la Formule 1 sur le goudron, la saison 2021 de F1 touche bientôt à sa fin. Pourtant, contrairement aux années précédentes, Lewis Hamilton n’est pas encore assuré d’être champion, lui qui a remporté 6 des 7 derniers titres mondiaux (dont 4 d’affilées). Pire, le pilote britannique de 36 ans est deuxième du championnat après le grand prix du Qatar mais a rattrapé une très grande partie de son retard sur Max Verstappen. D’ailleurs, au grand prix de Losail, le podium offert par Hamilton, Verstappen et Alonso (qui a deux titres mondiaux) représentait clairement trois générations de pilote sur les marches du podium. Alonso, quadragénaire, Hamilton, trentenaire, doivent désormais gérer leurs courses avec le Hollandais fougueux, âgé de seulement 24 ans.

Le représentant de Red Bull enchaîne les saisons en tant que vice-champion du Monde et possède, pour la première fois, une monoplace capable de l’emmener au titre de Champion du Monde. Pour l’instant, à deux grands prix de la fin, il a remporté plus de courses sur une saison que son meilleur ennemi et la tension ne cesse de grandir entre les deux. À Silverstone par exemple, Hamilton a envoyé le pilote adverse dans le décor dans le virage très dangereux de Copse, ce qui l’a obligé à déclarer forfait. Les 25 points remportés ce jour-là par le numéro 44 ont été très difficiles à accepter dans l’écurie Red Bull, et l’escalade des manœuvres musclées a commencé. À Monza, on peut aussi se souvenir de Verstappen, qui force jusqu’au bout pour doubler son rival au point de finir sur un vibreur, perdre le contrôle de son véhicule qui se soulève pour s’écraser sur le casque de l’Anglais. Ainsi, les deux derniers GP s’annoncent très tendus, d’autant plus que les pistes devraient être très rapides : l’Arabie Saoudite et les Émirats Arabes-Unis.

Depuis quelques semaines maintenant, Mercedes a trouvé des réponses à toutes ses études pour améliorer la monoplace, et il parait très évident qu’Hamilton est mieux armé pour terminer l’année que l’Hollandais. Verstappen peine sur les circuits rapides puisque la Mercedes a une meilleure pointe de vitesse, et l’humiliation d’Interlagos (Brésil) a relancé complètement le championnat. Malgré deux pénalités, une pour un changement de moteur pour la course et une pour un aileron défaillant pour la qualification sprint, Hamilton était inarrêtable et s’est débarrassé facilement de Verstappen à une dizaine de tours de la fin. Pourtant, le Batave a tout fait pour contenir l’Anglais, quitte à le pousser à la faute.

Aujourd’hui, Verstappen (9 victoires, 16 podiums) compte seulement 8 points d’avance sur Hamilton (7 victoires, 15 podiums). Ainsi, s’il gagne les deux derniers GP, l’Anglais sera couronné pour la huitième fois du titre de champion du Monde de F1. Si Verstappen ne va pas se laisser faire, les bookmakers de Bwin sont catégoriques concernant les paris de Formule 1. En effet, Hamilton est désormais LE favori pour finir champion du Monde avec une cote de 1,48 contre 2,10 pour Verstappen. Il est important de savoir que pour le prochain GP, le 5 décembre, Hamilton remettra son moteur tout neuf utilisé au Brésil, puisque la piste de Jeddah est ultra rapide. Verstappen a donc quinze jours pour se creuser la tête et trouver des solutions pour tenir tête au Britannique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Drogba Salah

Didier Drogba s’incline devant les stats affolantes de Mohamed Salah : « Il va détruire tous mes records, je veux pleurer »

Vincent S Fouda message aux travailleurs

Vincent Sosthène Fouda : « Seidou Mbombo Njoya mène le football camerounais sur une voie rassurante »