in ,

Valorisation du patrimoine : Le Congo a « besoin de l’expertise du Cameroun »

Belinda Ayessa, la directrice générale du Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza au Congo, a informé le ministre camerounais des Arts et de la Culture, Bidoung Mkpatt, que son institution souhaite apprendre du Musée national du Cameroun en nouant un partenariat avec ce dernier.

Musee
Bindoubg Mkpatt et sa visiteuse

En visite au Cameroun depuis quelques jours, Belinda Ayessa, directrice générale du Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza au Congo, a exprimé le désir de son institution de « bénéficier de l’expertise du Cameroun », selon ses propres dires. Elle souhaite à cet effet, créer un partenariat avec le Musée national du Cameroun lors de sa visite de travail dans le pays. Dans le cadre de sa visite en terre camerounaise, Belinda Ayessa a rencontré le ministre camerounais des Arts et de la Culture, Bidoung Mkpatt. La visiteuse a réitéré l’importance d’un tel partenariat pour favoriser les échanges d’expériences et valoriser le patrimoine culturel des deux pays d’Afrique centrale.

La directrice générale a affirmé que le Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza envisage notamment apprendre du Musée national de Yaoundé tout en offrant ses propres ressources. Elle a également suggéré que des cadres camerounais puissent effectuer des séjours d’immersion dans son institution. Cette proposition a été accueillie favorablement par le ministre Bidoung Mkpatt. Le Minac a également de son côté, apprécié les avantages mutuels d’un tel partenariat pour le développement culturel des deux États.

Pour approfondir :   20 mai 2022 : La parade militaire et civile aura lieu !

Le Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza

Créé en 1880, il est dédié à l’explorateur français éponyme et est situé à Brazzaville, la capitale de la République du Congo. C’est un site majeur qui retrace l’histoire du pays. Le Musée national du Cameroun abrite depuis 2014 une œuvre en hommage à Savorgnan de Brazza, intitulée « Hommage aux traditions : l’unité dans la diversité ». Cette toile, offerte par la petite-nièce de l’explorateur, Idanna Pucci, présente douze tableaux réalisés par des artistes congolais. Cette oeuvre d’art plonge dans l’histoire du Congo et les relations entre l’explorateur français et le roi Makoko de Mbé.

Pour approfondir :   Foumban : Un successeur pour Adamou Ndam Njoya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edima

Miss Monde : Julia Samantha Edima fait sensation dès ses débuts et intègre déjà le Top 5

Bidjang Amougou

Bruno Bidjang rejoint officiellement Jean Pierre Amougou Belinga à Kondengui