in

Valère Bessala dévoile les « seules » deux chances de Samuel Eto’o pour remporter les élections à la Fécafoot

Bessal

Contre au moins « cinq péchés », le candidat Samuel Eto’o Fils mise selon Valère Bessala, sur deux chances pour briguer le fauteuil de la Fécafoot 2021.

Bessal
 Valère Bessala(c) Droits réservés

Après avoir listé une kyrielle de « péchés » commis par Samuel Eto’o Fils, l’un des six candidats retenus pour l’élection du 11 décembre prochain à la Fécafoot, Valère Bessala a relevé une infime chance en la faveur du candidat, principal challengeur de Seidou Mbombo Njoya.

« Quelque part au niveau du casting il a beaucoup péché. J’espère pour lui qu’il va passer. Mais sur la liste, j’ai vu on a retenu 39 personnes dans le collège électoral. Ça a été vraiment retouché. Il peut avoir deux chances : le magistrat qui préside cette affaire-là c’est-à-dire de son impartialité. La deuxième chance c’est la corruption c’est-à-dire qu’il donne plus d’argent que Mbombo Njoya aux corrompus qui sont dans le collège électoral. Voilà les seules deux chances de Samuel Eto’o », a dévoilé l’administrateur civil sur Canal Presse hier dimanche 28 novembre 2021.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse de ce jeudi 14 novembre 2019

Nous sommes rendus à moins deux semaines du scrutin à l’instance faitière du football camerounais. La campagne continue. Quoi qu’il en soit, le quadruple ballon reçoit le soutien de nombreux de ses compatriotes. L’affluence au quartier Tsinga à Yaoundé le jour du dépôt de sa candidature, l’a encore prouvé.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etopresy

Les « 5 péchés » de Samuel Eto’o qui diminuent ses chances de briguer le mandat de président de la Fécafoot

48095809

Albert Mbida traine un journaliste du journal « La Nouvelle Expression » en justice