in

Une fille de 8 ans condamnée pour avoir volé 3 000 FCFA

Maison darret

Les faits sont rapportés par Linfodrome qui a tendu le microphone à Diana Blé, la jeune fille qui avait été interpellée pour avoir profané la tombe de Dj Arafat.

Maison darret
La Maca (c) Droits réservés

Le témoignage de Diane Blé sur la chaîne ivoirienne NCI a permis d’avoir une idée de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (Maca). Condamnée à un an puis relâchée plutôt que prévue, celle qui avait été accusée d’avoir participé à la profanation de la tombe de Ange Didier Houon le 31 août 2019, raconte les conditions carcérales à la Maca où elle fut étonnée de voir une fillette incarcérée pour un motif incroyable.

Pour approfondir :   Côte-d’Ivoire : nomination du nouveau gouvernement

« Dans notre cellule d’environ 200 m2, nous étions plus de 50 prisonnières. J’étais choquée. J’ai même vue une fillette âgée de 8 ans. Je lui ai demandé pourquoi elle était là, elle m’a dit qu’elle a été condamnée par un juge pour avoir volé 3.000 FCFA, une somme que quelqu’un pouvait rembourser rapidement », a-t-elle indiqué.

Il faut tout de même rappeler que la vie carcérale n’est pas très aisée dans plusieurs pays du monde. Dans ces lieux, les prisonniers n’y sont pas pour les mêmes motifs et chacun est jugé (selon ce qui doit être) en fonction de l’infraction commise comme le prévoit la réglementation dans le pays concerné.

Pour approfondir :   Côte d’Ivoire : La prison pour Bédié et Soro, la présidence pour Alassane Ouattara ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Juve Sombre

Série A : La Juventus sombre depuis le départ de Cristiano Ronaldo

Lions volley

Can Volleyball Rwanda 2021 : Les Lions Indomptables à la quête de leur 2e sacre continental