in

Un suspect d’un braquage à Kribi interpellé à Edéa

Après avoir ouvert le feu sur des innocents faisant deux morts, et causant un accident grave à l’intersection Kribi – Edéa, les malfrats ont fondu dans les quartiers de la cité lumière en fin de semaine dernière.

Déjà en alerte depuis la fuite des braqueurs à Kribi, la compagnie de gendarmerie de la Sanaga Maritime, à Edéa, était en branle. Le suspect interpellé, est passé aux aveux. Il déclare que ses complices et lui, n’ont rien pris à Kribi, et qu’ils ouvraient le feu n’ont pas avec l’intention de tuer mais pour dissuader les forces à l’entrée d’Edéa. Les trois autres continuent de courir.

Pour approfondir :   Un « général » séparatiste neutralisé par la population à Kumbo

En rappel, c’est dans l’après-midi de samedi, que le dépôt de Guinness de Nziou (un quartier de Kribi) a été visité par des inconnus armés. Le premier employé qui a voulu résister, a reçu la crosse de l’arme sur l’arcade sourcilière ; et un autre a rapidement escaladé la barrière de l’entreprise, ce qui a jeté la peur sur les malfrats, se disant que les forces de sécurité seront rapidement alertées par le fugitif.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La gendarmerie nationale interpelle 5 présumés malfrats interpellés à Nkongsamba

Engbwe

Un jeune capitaine de l’Armée camerounaise abattu par les sécessionistes à Kumbo