in ,

Un pasteur anglophone incarcéré à Kondengui, annonce une grève de la faim en vue de sa libération

Le révérend Pasteur Bertin Kisob, emprisonné depuis 6 ans pour son implication dans la crise anglophone, entamera une grève de la faim sans limite à partir du 3 Janvier 2024.

kondengui
Prison de Kondengui-DR

L’homme de Dieu exige sa libération de la Prison Principale de Kondengui avant le 1er Janvier 2024, afin de pouvoir diriger les activités de son parti politique, qui menace de le faire. Le Cameroon Party for Social Justice (CPSJ) déclare que si son Président National Bertin Kisob meurt pendant sa grève de la faim à la Prison Principale de Yaoundé, qui débutera le 3 Janvier 2024, il soutiendra pleinement la nouvelle coalition de Maurice Kamto. Selon le CPSJ, Kamto offre au moins une solution fédérale pour commencer à résoudre la Crise Anglophone, tandis que Biya ne propose que la violence et la mort.

Le révérend pasteur Bertin Kissop a également annoncé sa candidature à l’élection présidentielle de 2025, qui aura lieu dans deux ans. « Nous sommes honorés de proclamer officiellement aujourd’hui la candidature du Révérend Pasteur Bertin Kisob, prisonnier politique de la Crise Anglophone actuellement détenu injustement depuis 6 ans à la Prison Principale de Yaoundé et Président National de notre Formation politique le Cameroun Party for Social Justice, CPSJ – parti politique légal », peut-on lire dans sa déclaration de candidature.

Pour approfondir :   Des présumés fabricants de fausses cartes nationale d’identité et diplômes arrêtés à Yaoundé

Résolution de la crise anglophone

Bertin Kisop a décidé de se présenter à l’élection présidentielle pour mettre fin aux conflits dans les zones anglophones. Selon son parti politique, Paul Biya « refuse de résoudre la Crise politique anglophone et a choisi de faire couler inutilement le sang de notre peuple et de notre armée dans un conflit qui peut être réglé par un simple dialogue direct et inclusif avec les véritables représentants du peuple anglophone en prison et dans la Diaspora. Nous avons donc décidé de présenter officiellement la candidature de notre Président National, le Révérend Pasteur Bertin Kisob, injustement emprisonné depuis 6 ans à cause de cette crise, dite anglophone», poursuit-il.

Pour approfondir :   Les MINDEF camerounais et équatoguinéen sur le point de parachever les concertations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cabral-Equinoxe.JPG

Le PCRN annonce la « rupture de toute collaboration avec Equinoxe TV »

Choupo Moting

Eric Maxim Choupo-Moting sera-t-il à la CAN 2023 en Côte d’Ivoire ?