in

Hôpital Laquintinie : Maurice Kamto dénonce les conditions ‘’inhumaines’’ de soins d’un prisonnier

C’est ce qui ressort de la déclaration signé par le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), le 19 décembre 2023, comme l’a constaté Lebledparle.com.

Maurice kamto
l’Etat est menacé par les gangs qui s’affrontent publiquement pour le contrôle des ressources publiques.

De la dignité pour les prisonniers

En effet, Tabi Besson Blaise a été évacué dans cette formation hospitalière pour des soins. Il reçoit ses soins étant enchainé sur un lit. Ce que déplore Maurice Kamto. « Au vu de la dégradation physique dans lequel il se trouve, rien ne peut justifier que ce compatriote soit enchaîné. Cette image choquante rappelle celle de Rodrigue Ndagueho Koufet, notre jeune camarade mort des suites de négligences médicales graves avec des chaînes aux pieds et aux poignets alors qu’il était physiquement très affaibli. Elle rappelle également celle d’autres prisonniers anglophones morts dans des conditions aussi inhumaines, enchaînés sur leurs lits dans des hôpitaux », dénonce l’homme politique.

Appel à sanctions du minjustice

Le leader du MRC souhaite que cet acte ne reste pas impuni. « Même des condamnés à mort ne méritent pas de tels traitements cruels, inhumains et dégradants. Un détenu reste  un être humain et son crime, quel qu’il soit, ne doit pas détruire notre propre humanité. Les autorités médicales violent leur serment en laissant l’Administration pénitentiaire agir de la sorte. Le Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux dont relève l’Administration Pénitentiaire, et le Ministre de la Santé publique doivent prendre en urgence des sanctions appropriées contre toutes les personnes impliquées dans ce scandale qui n’honore pas notre pays. Par ailleurs, le Gouvernement doit veiller à ce que de tels traitements ne soit plus jamais infligés à personne sur notre territoire national, quel que soit le motif invoqué », suggère l’acteur politique.

Pour approfondir :   Ngaoundéré : un gang de cinq présumés malfrats interpellés par la police

« Je saisis cette occasion pour réitérer l’impératif et l’urgence pour notre pays de sortir de la guerre civile en cours dans le régions anglophones du pays, par un dialogue politique inclusif, y compris tous les acteurs du conflit desdites régions », conclue Maurice Kamto dans sa déclaration.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hongla Martin

Claude Kana : « sportivement parlant, Martin Hongla a sa place à l’équipe nationale du Cameroun »

Tenor Eunice 1 2

« Tenor a été une bénédiction pour moi » : les nouveaux appels de balle d’Eunice Zunon envers le rappeur camerounais interroge la toile