in

Un militaire condamné pour « outrage au président de la République »

Bandal

Il a écopé d’un an d’emprisonnement le 13 septembre 2021, a appris Lebledparle Faits divers des sources Stopblablacam.

Bandal
Un individu en prison (c) Droits réservés

« Outrage au président de la République, publication ou propagation de fausses nouvelles par voie de communication et violation de consigne », tels sont les faits pour lesquels, soldat Ulrich Azambou Tankeu a été condamné le lundi 13 septembre 2021, après l’ouverture de son procès au Tribunal militaire de Yaoundé au mois de mai 2021.

Selon Stopblablacam, C’est sur les réseaux que vient la sanction du sergent de l’Armée deterre en service à la Garde présidentielle. L’on apprend l’homme en tenue a eu la maladresse de partager dans un forum WhatsApp, un message prêtant à équivoque sur le président Paul Biya qui était illustré de la photo du tour premier président camerounais qui passait lui passait le témoin.

Pour approfondir :   Échauffourées au TPI de Bonajo : L’Ordre des avocats accusé de « combines, dilatoire » et « partialité »

« 6 novembre 1982, le jour où l’homme-ci a décidé de nous mettre dans les problèmes », pouvait-on lire.

En tant qu’élément de la garde présidentielle qui a juré pour l’honneur et la Fidélité et conscient de ce que le chef de l’Etat est le chef des Forces armées, le soldat pouvait s’attendre à des représailles à ce que certains experts appellent « une trahison impardonnable envers son patron ».

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

colar

Rentrée scolaire 2021-2022 : Dix éditeurs accusés de fraude de manuels scolaires dans trois villes

Lions volley

CAN Volleyball Rwanda 2021 :  Le Cameroun battu en finale par la Tunisie