in

Un membre de la Brigade Antisardinards interpellé puis libéré dans la région de l’Ouest

Caroline Pegang

Caroline Pegang membre influente de la Brigade Antisardinard est arrivée  au Cameroun avec la dépouille de son époux Bernard Tiani, décédé à Paris. Repérée par les services de renseignement camerounais, elle a été interpellée et son passeport retiré.

Caroline Pegang
Caroline Pegang (c) Droits réservés

Selon des informations, Caroline Pegang a été identifiée comme l’une des personnes ayant mené l’assaut de l’hôtel Intercontinental de Genève et à l’hôtel Meurisse de Paris en 2019. Caroline Pegang a été interpellée le 15 février 2021.

L’interpellation a été faite près de la ville de Bafang dans la région de l’ouest du Cameroun. Elle était arrivée au Cameroun la veille pour l’enterrement de son époux malgré la mise en garde des membres de la BAS qui émettaient des doutes sur la garantie offerte par l’ambassadeur du Cameroun à Paris.

« Elle a été conduite devants les autorités compétentes qui lui ont confisqué son passeport français tout en lui permettant de terminer les rituels d’inhumation de son époux », nous confie une source.

Des informations relayées par le chroniqueur et lanceur d’alerte camerounais David Eboutou en date du 16 février 2021 font état de ce que la veuve est a été libérée. « Nous saluons cela car une veuve est sacrée et la République ne saurait s’encombrer d’une actualité répressive au moment où nous prônons la réconciliation de tous les camerounais », a écrit David Eboutou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un autre laboratoire de fabrication de faux whisky démantelé à Yaoundé- Biyem-Assi

966 resized 1600 800 90 58076d29cb37a hirsch

Le ministre des Forêts et de la Faune lance la saison de la chasse à Garoua