in

Un homme sauvagement assassiné devant sa femme et ses enfants dans son domicile à Ngaoundéré (Vidéo)

des braqueurs

En plus d’avoir ôté la vie au patron des lieux, les malfrats ont emporté la somme de 4 millions de FCFA.

des braqueurs
Un Malfrat, image illustrative (c) Droits réservés

 Le crime abject a été perpétré dans la nuit du dimanche 2 au lundi 3 août 2020 dans le quartier Jolie soir de la ville de Ngaoundéré, région de l’Adamaoua. Dans leur journal d’hier soir, nos confrères de la chaîne de télévision Canal 2 international ont relaté le film de cet assassinat qui a installé un climat de stupeur dans cette partie septentrionale du pays.

Un scénario digne des films hollywoodiens

Plusieurs braqueurs cagoulés et lourdement armés ont fait irruption dans une famille aux environs d’une heure du matin. D’après les révélations de la veuve, les bandits ont demandé à voir son époux. Ensuite, ils l’ont ensuite emmené dans la chambre conjugale et l’ont exécuté froidement en sa présence ainsi qu’en présence de sa progéniture.

Pour approfondir :   Le Pr Jacques Fame Ndongo bloqué dans une forêt de la région du Sud(vidéo)

Les images témoignent à suffire de la brutalité du meurtre ; fauteuils criblés de balles, meubles sens dessus-dessous et une mare de sang jalonnant les carreaux du sol.

«Nous n’avons pas détaché les chiens la nuit. S’ils étaient détachés, ils devaient aboyer. Mon grand frère ne cherchait pas les problèmes, mon grand frère ne marchait pas dans les bars, mon grand frère n’aimait pas le dehors », réagi le petit frère du défunt.

Les hors la loi se sont également offert la manne de 4 millions de FCFA contenue dans le coffre-fort de leur victime. Les populations de Ngaoundéré inquiètes, se sont rendues chez le Lamido pour dénoncer la montée en puissance de la criminalité dans la ville, apprend-on in fine dans le reportage du journaliste Eric Nguele.

Pour approfondir :   L'invitation de Flore de Lille à une conférence sur l'entrepreneuriat à Ngoa Ekelle crée la polémique

https://www.youtube.com/watch?v=oFU6S-5Hchc


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cor cam

Cameroun : Le dépistage au coronavirus se fait dans 68 districts de santé

image 6013 Fally Ipupa

Fally Ipupa : « Ce n’est pas parce qu’on est devenu une star qu’on ne peut plus être appelé petit »