in

Un agent de l’UBA brûlée à son domicile par des présumés malfaiteurs à Yaoundé

cadre

D’après les informations recoupées par la rédaction de Lebledparle.com, la malheureuse scène s’est déroulée au quartier Mimboman Maetur le 27 décembre 2021.

cadre
 Dame Madjiki Arroga epse Essam Mireille Laure(c) Droits réservés

Dame Madjiki Arroga epse Essam Mireille Laure se trouve actuellement dans un état critique à l’hôpital. Pour cause, l’agent de la banque UBA a été agressée par des présumés brigands à son domicile le 27 décembre 2021 « vers 19h30 », de retour du travail.

D’après des informations concordantes, la victime a été interpellée à l’entrée de son portail par ses bourreaux qui l’ont conduite dans son appartement.

Avant de dévaliser la maison, les brigands ont ligoté et ont mis le feu sur leur proie. Ils prennent ensuite, la poudre d’escampette. Conduite à l’hôpital, elle se trouve actuellement dans un état inquiétant.

Une enquête a été ouverte pour traquer les auteurs de cette agression. Il faut cependant relever que la lutte contre la criminalité et le grand banditisme constitue le cheval de bataille de la gendarmerie et de la police camerounaise.

Il ne se passe pas une semaine sans la GN n’ait communiqué sur l’interpellation d’un groupe de présumés malfrats.

Du côté de la police, la Mairie de la ville de Yaoundé, n’a de cesse de construire de nouveaux postes de police pour les mêmes fins et surtout au moment où le Cameroun abrite la Can du 9 janvier au 6 février 2022.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du mercredi 7 juin 2023


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protais Ayangma edito mutations

[Tribune] Protais Ayangma : « L’heure doit être à l’apaisement et la décrispation », au Cameroun

Ayosa

Une Camerounaise retrouvée morte à son domicile en Belgique